'120 battements par minute' Robin Campillo Act Up-Paris
'120 battements par minute' Robin Campillo Act Up-Paris

Découvrez les premières images de ‘120 battements par minute’ de Robin Campillo sur Act Up-Paris

Dans le vocabulaire activiste, un zap est une action éclair, sur une personne ou une institution ciblée. Cela peut être un politique qui a eu des mots discriminants à l’égard des séropositifs, un laboratoire pour son inaction, un service social qui ne prend pas en compte les besoins des malades.
Dans l’extrait de 120 battements par minute, sélectionné à Cannes, et qui vient d’être dévoilé, le groupe s’en prend justement à un laboratoire.
C’est un moment de grand stress, où rien ne doit être laissé au hasard pour que l’action ait le plus d’efficacité possible.
Faux sang jeté sur les murs et les vitres, flyers, slogans, tout semble respecté dans la représentation proposée par le réalisateur Robin Campillo, lui-même militant à Act Up-Paris dans les années 90. C’est Adèle Haenel qui interprète le personnage de Sophie, qui mène le petit groupe de militants dans les bureaux du labo. A ses côtés, Nahuel Perez Biscayart, qui vient juste d’arriver à Act Up-Paris.

120 battements par minute est le troisième long métrage de Robin Campillo. Son premier long métrage, Les Revenants, n’avait pas à proprement parler d’intrigue homo. A la différence de son deuxième film, Eastern Boys, en 2013, la rencontre surprenante entre un professeur parisien et un groupe de jeunes immigrés de l’Est. Campillo a reçu le prestigieux prix du meilleur film Orizonte à Venise pour ce film magnifique et troublant.

A Cannes, cette année, trois films de réalisateurs gays, Todd Haynes, François Ozon et Robin Campillo, font partie des 18 films en compétition officielle, avec à la clef potentiellement le plus glamour des prix, la Palme d’Or. Le Festival rend aussi hommage à André Téchiné, un des plus brillants représentants de la post Nouvelle Vague avec son dernier film, Nos années folles,  et l’Américain John Cameron Mitchell viendra présenter hors compétition How To Talk To Girls (avec Nicole Kidman).

LIRE AUSSI | Découvrez les cinq réalisateurs gays de la sélection officielle du festival de Cannes 2017