8 astuces pour créer le meilleur profil sur une appli, auquel personne ne pourra résister

This post is also available in: English Español 繁體中文

Vous ne recevez pas beaucoup de réponses sur votre appli gay préférée? Cela pourrait venir du fait — pardon d’être franc — que votre profil est un peu nul. Il y a effectivement des choses à faire et des choses à NE PAS faire pour attirer d’autres hommes lorsqu’on crée un profil, sur Hornet ou ailleurs. Nous allons vous donner quelques astuces, avec l’objectif avoué de vous créer le profil parfait auquel aucun homme ne pourra résister.

Voici 8 astuces pour vous aider à renforcer votre profil sur une appli de rencontre gay:

1. Choisissez les bonnes photos de profil

La photo de profil — ou, sur Hornet, les photos de profil, au pluriel — est sans aucun doute l’élément le plus important de votre profil. Donc, tout d’abord, vous devez obligatoirement en avoir une. Qui a envie de parler à un carré vide?

Et ensuite — au risque d’enfoncer une porte ouverte — il vous faut une photo de profil qui inclut votre visage et (au moins une partie de) votre corps. N’obscurcissez pas votre visage avec des lunettes de soleil géantes ou une casquettte/un chapeau. Vous pouvez être torse nu sur la photo, mais ça n’est pas une obligation sur les applis de rencontre gay. Le plus important est que vous utilisiez vos photos de profil pour montrer votre style. Donnez aux mecs une idée de la personne que vous êtes.

2. Donnez un titre explicite à votre profil

La plupart des applis gay, comme Hornet, vous proposent de donner un titre à votre profil, où vous pouvez écrire quelque chose de court et de sympa à propos de vous-même. Nous vous recommandons d’être explicite sans être vulgaire, bizarre ou dégoûtant.

Soyez honnête. Si vous ne recherchez que du sexe, dites-le. Si vous voulez seulement discuter ou discuter avant de rencontrer, dites-le. En plus d’être explicite et honnête (ce qui est toujours mieux, non?), vous éviterez les conversations un peu gênantes avec des mecs qui ne cherchent pas la même chose que vous. Et si vous changez d’avis sur ce que vous recherchez, vous pouvez très facilement changer le titre de votre profil pour le refléter.

3. Laissez votre personnalité transparaître

La partie « à propos de vous » vous donne l’occasion d’en dire un peu plus sur vous-même. Ce que vous partagez avec les autres usagers de l’appli dépend de ce que vous cherchez, bien sûr.

Si vous faites partie de ceux qui cherchent du sexe, il n’est peut-être pas nécessaire de passer du temps à détailler vos hobbies ; restez concentré sur tout ce qui se passe sous les draps (ou en dehors). Mais pour ceux qui cherchent à discuter, qui cherchent à prendre un verre ou qui cherchent une relation, utilisez votre profil pour évoquer vos sources d’intérêts ou partager quelques détails drôles sur vous-même. C’est là que votre personnalité peut transparaître. Si vous ne savez pas quoi dire, demandez à un.e ami.e de confiance ce qu’il ou elle pense être vos meilleures qualités ou vos qualités les plus attirantes.

4. Ne soyez pas raciste, anti-folle, ou obsédé par la taille

… à moins, bien sûr, que vous ne cherchiez à faire savoir d’emblée que vous être un goujat et que discuter avec vous est une perte de temps. Contrairement à la plupart des applis de rencontre, Hornet fait en sorte que le langage raciste et excluant n’apparaissent pas sur les profils.

Le numéro de septembre 2016 de la revue Computers in human behavior a publié une étude intitulée « Mecs masculins only »: Les effets des profils anti-folle sur les applications mobile de rencontre sur la sélection des partenaires chez les hommes qui ont des relations sexuelles avec les hommes. (Oui, c’est un long titre) Comme le titre le suggère, l’étude s’est intéressée aux applis de rencontre et comment les hommes percevaient les profils qui utilisaient un langage anti-mecs efféminés. L’étude a montré que les mecs avec un profil du type « vrais mecs only » étaient perçus comme étant significativement moins intelligents, significativement moins fiables sexuellement et beaucoup moins intéressants pour une relation… Donc, voilà.

5. Oui, vous devriez remplir chaque section de votre profil

Les profils vierges font peur. Les serial killers ont des profils vierges, pas les mecs sympas qui essaient de rencontrer d’autres mecs sympas. Donc remplissez tout. Cela montre aussi qu’être sur cette appli a une certaine importance et que vous espérez faire des rencontres intéressantes en l’utilisant.

Indiquez votre âge, taille, rôle sexuel de prédilection (si cela s’applique à vous), votre statut relationnel, ce que vous recherchez et votre statut sérologogique. L’initiative KYS (Know your status) de Hornet vous permet de dire si vous êtes négatif, positif, négatif sous PrEP, positif indétectable ou pas certain. Vous pouvez aussi choisir de ne pas faire état de votre statut (et Hornet sert aussi à vous rappeler qu’il faut vous faire dépister régulièrement).

Vous pensez peut-être que laisser quelques uns de ces champs vide peut « susciter une conversation », mais ne pas pouvoir trouver un minimum d’info sur un profil peut avoir l’effet inverse et donner envie à un mec de passer à un profil un peu plus renseigné.

6. Utilisez l’appli pour partager des « moments » et des articles avec les autres usagers

La fonctionnalité « Moments » de Hornet vous permet de partager une photo de vous sur votre profil sans avoir à la charger dans vos photos de profil. Peut-être un jour où vous vous sentez particulièrement bien, vous prenez un super selfie dans les toilettes du bureau (la lumière y est pas mal, non?) Eh bien, maintenant vous pouvez poster cette image sur votre profil et la montrer à tout le monde. Ce genre de posts rappelle aux autres mecs que vous êtes actifs (au sens non littéral du terme, dans ce cas) sur l’appli et que vous avez envie de faire des rencontres.

dating app profile hornet moments

Contrairement aux autres applis de rencontre, Hornet vous propose aussi une tonne de contenu (Cliquez sur l’onglet Stories/Histoires à l’intérieur de l’appli pour découvrir chaque jour de nouveaux articles sur tout un tas de sujets). Cliquer sur l’icône en forme d’étoile dans un article que vous avez apprécié le partage sur votre profil, donnant à ceux qui vous suivent une indication de ce qui vous intéresse — et cela leur dit que vous êtes quelqu’un qui aime se tenir informé.

7. Ayez des photos supplémentaires sous la main

Le mec type qui va vous écrire sur une appli gay ne va pas se contenter d’une seule photo. Il veut avoir un bon aperçu de qui vous êtes, ce qui est presque impossible avec un seul cliché.

Avec un compte Hornet Premium, vous pouvez charger tout un tas de photos sur votre profil. Plus vous avez chargé de photos, mieux c’est. Mais même les usagers qui ne profitent pas du premium, devraient se préparer à l’inévitable « d’autres photos? » en ayant quelques pics supplémentaires sous la main.

8. Allez les mecs, envoyez plus qu’un « salut »

Si vous fréquentez les applis de rencontre gay, on sait que ça vous rend dingue aussi, donc n’y pensez même pas! Commencer une conversation avec juste un « salut » ou pire « slt » montre un manque d’imagination manifeste ; demandez au moins à la personne si elle va bien.

Une idée qui marche souvent assez bien: débutez la conversation avec un mec qui vous plaît par quelque chose qui montre que vous avez lu son profil. A-t-il mentionné l’un de ses films préférés? Dites-lui que c’est l’un de vos préférés aussi! Son profil dit qu’il est totalement actif et très branché par des jeux sexuels précis? Faites lui savoir que ça « colle » parfaitement sous les draps.

Voilà! Au final, la différence entre établir une véritable connection avec d’autres personnes et rater sa cible est relativement simple: c’est l’effort. Si vous insufflez ne serait-ce qu’un tout petit peu d’effort et de réflexion dans votre profil et vos interactions avec les mecs, vous serez surpris des résultats que vous obtiendrez en retour.

Comme ma grand-mère le disait (ou quelque chose comme ça), si tu abats bien ton jeu, tu seras obligé de repousser les garçons avec un bâton.

Image de une par Petar Chernaev via iStock

 

(Visited 409 times, 1 visits today)