L’Australie vote Oui à l’ouverture du mariage, la balle est maintenant dans le camp des parlementaires

This post is also available in: English Español Português ไทย 繁體中文

Hier, les citoyens ont voté à 61,6% en faveur de l’ouverture du mariage pour les couples de même sexe dans un référendum national non-contraignant. Ce vote ouvre la voie à une bataille législative au sein du parlement australien. Les pro-mariages luttent pour une loi qui permettrait aux couples de même sexe de se marier dans tout le pays et les conservateurs veulent obtenir des amendements qui autoriseraient la discrimination à l’égard des couples de même sexe.

Les résultats du référendum australien sur le mariage

David W. Kalisch, chef du Australian Bureau of Statistics (ABS) a annoncé les résultats de ce référendum qui aura coûté 122 millions de dollars. 61,6% des votants ont voté pour et 38,4% contre. Environ 12,6 millions sur les 16 millions du corps électoral (soit à peu près 78,5%) ont envoyé leur vote par courrier.

Toutefois, les résultats ne permettent vraiment que de renvoyer le sujet au parlement australien, où les député.e.s, les sénateurs et les sénatrices devront maintenant s’affronter sur les droits à accorder ou non aux couples de même sexe.

LIRE AUSSI | Meet the Australian Gay Couple Voting Against Same-Sex Marriage

Le Parti Libéral a déjà préparé un projet de loi sur le mariage au cas où le oui l’emporterait. Le projet a été rédigé par le sénateur Dean Smith et contient quelques exceptions: cela autorisera les religieux à ne pas célébrer de mariages de couples de même sexe. De même, les associations à caractère religieux peuvent aussi refuser les couples gays et lesbiens. Le mouvent pour le Oui se montre plutôt favorable au projet de loi tel qu’il est rédigé pour le moment. Le Parti Travailliste lui a aussi apporté son soutien.

En revanche, le sénateur libéral à tendance conservatrice James Paterson a déjà rédigé un contre projet de loi qui autoriserait toute personne à refuser des services aux couples de même sexe ou à ceux qui ont eu un enfant hors mariage pour des motifs de conscience ou de religion.

Selon le parlementaire Ian Goodenough, « le but (du projet de loi Paterson) aura pour objectif de préserver les droits parentaux, la liberté de parole et les considérations institutionnelles comme les programmes scolaires, l’accès à la technologie reproductive, les établissements pénitentiaires, etc. »

LIRE AUSSI | This Timeline Helps Untangle the History of Gay Marriage in Australia

Le Premier ministre libéral Malcom Turnbull a déclaré que tout projet de loi autorisant la discrimination contre les couples de même sexe avait « virtuellement aucune chance » de passer au Parlement.

Mensonges et désinformation ont émaillé le débat avant le vote

Pour le militant LGBTQ et anti-VIH Nic Holas, le référendum a contraint les australiens à avoir un débat public sur les relations entre personnes de même sexe, avec un camp pour le « Non » qui a mené une « campagne vraiment sale »… avec « beaucoup de désinformation et de mensonges« .

Maintenant que le vote est clos, le camp du « Oui » a prévu des fêtes dans toutes les grandes villes, tandis que le camp adverse se concentre sur la bataille qui s’annonce au Parlement.