La Croisette bouleversée par ‘120 battements par minute’, de Robin Campillo sur Act Up-Paris

La Croisette bouleversée par ‘120 battements par minute’, de Robin Campillo sur Act Up-Paris

Be first to like this.

C’est le premier film français projeté à Cannes et c’est un choc.
Hier, la Croisette a découvert 120 battements par minute, le film de Robin Campillo. C’est une fresque personnelle sur les premières années de l’association activiste contre le sida Act Up-Paris. Une histoire de luttes, d’amour, de vie et de mort qui a bouleversé les festivaliers et les critiques de cinéma.

 

 

 

La bande-annonce de 120 battements par minute:

120 battements par minute est le troisième long métrage de Robin Campillo. Son premier long métrage, Les Revenants, n’avait pas à proprement parler d’intrigue homo. A la différence de son deuxième film, Eastern Boys, en 2013, la rencontre surprenante entre un professeur parisien et un groupe de jeunes immigrés de l’Est. Campillo a reçu le prestigieux prix du meilleur film Orizonte à Venise pour ce film magnifique et troublant.

Pour les habitués de Cannes, 120 battements par minute devrait repartir avec un prix voire plusieurs, notamment des prix d’interprétation pour Adèle Haenel et Nahuel Perez Biscayart.

LIRE AUSSIDécouvrez les cinq réalisateurs gays de la sélection officielle du festival de Cannes

Related Stories

Découvrez les premières images de '120 battements par minute' de Robin Campillo sur Act Up-Paris
Hornet est partenaire de la Queer Palm, dont voici la sélection de films LGBTI
François Ozon, Robin Campillo et Todd Haynes sélectionnés à Cannes dans la compétition officielle
Contre l'homophobie, la montée des marches militante du jury de la Queer Palm à Cannes
Quantcast