Christine Boutin
Christine Boutin

Les 6 moments les plus homophobes de Christine Boutin

Lors d’une conférence de presse, Christine Boutin, 73 ans, a annoncé aujourd’hui 21 octobre qu’elle mettait fin à sa carrière politique. Celle qui a été députée, et ministre sous Nicolas Sarkozy, n’était plus que conseillère départementale. Elle a construit une grande partie de sa carrière politique sur la lutte contre les droits des personnes LGBT. Catholique version quasi-intégriste, elle n’aura eu de cesse de dénigrer les homos, les bis et les personnes trans. Voici un florilège des horreurs qu’on espère ne plus entendre.

« La difficulté d’atteindre l’autre dans sa différence »

1998. Députée UDF, elle se fait connaître en devenant la chef de file des anti-pacs.

« Je ne crois pas qu’il soit bon d’ériger en norme l’homosexualité. L’homosexualité est par nature la difficulté d’atteindre l’autre dans sa différence, et quand on ne peut pas atteindre l’autre dans la différence, c’est l’exclusion. », déclare-t-elle à la veille du vote. Elle passera des heures à défendre son point de vue à l’Assemblée, allant jusqu’à brandir sa Bible dans l’hémicycle. Et elle organisera une grande manifestation contre le Pacs où l’on pourra entendre le slogan « Les pédés au bûcher ». Merci pour ce moment.

« Ça va péter! »

En plein débat sur le mariage pour tous, Christine Boutin appelle quasiment à la violence.

«Ça va péter! Si le président de la République ne nous propose pas des mesures fortes jeudi prochain [jour de son intervention sur France 2] ou symboliques – c’est-à-dire le retrait de ce texte […], il n’y aura pas de poussettes cette fois-ci, et il n’y aura pas d’enfants. Ceux qui viendront, nous serons peut-être moins nombreux mais beaucoup plus déterminés.», menace-t-elle sur RMC en mars 2013.
La Manif pour tous suivante est effectivement émaillée de violences. Elle ne tient pas le choc: une image d’elle évanouie sur le pavé circule sur les réseaux sociaux. La révolution ne sera pas pour tout de suite.

« Tout s’explique »

L’homme d’affaires Jean-Jacques Augier, trésorier de la campagne de François Hollande en 2012, est mis en cause par un papier du Monde dans les « Offshore Leaks ». Il se trouve qu’il vient de racheter Têtu à Pierre Bergé. « Tout s’explique! » par Christine Boutin. Quel est le rapport entre l’homosexualité et d’éventuels comptes offshore? Même Dieu ne doit pas le savoir.

« On est envahis de gays! »

La palme d’Or 2013 est attribuée à La Vie d’Adèle, d’Abdellatif Kechiche, qui raconte une histoire d’amour entre deux femmes. Le même jour, la Manif pour tous défile une nouvelle fois. Ce hasard du calendrier de Christine Boutin. « Qu’est ce qu’on nous met dans la tête! », s’exclame-t-elle avant de déplorer qu’il n’y ait plus un film ou une série sans histoire gay. » « On est envahis de gays! ». Et c’est une mauvaise chose?

« L’homosexualité est une abomination. »

Dans une interview du magazine Charles, elle affirme: « L’homosexualité est une abomination. Mais pas la personne. Le péché n’est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné. »

La phrase soulève un tollé. Des milliers de plaintes sont déposées par les associations LGBT. Elle sera condamnée en première instance et définitivement en appel pour provocation à la haine. Au premier procès, où l’élue s’est faite étriller par le président du tribunal, il a été rappelé qu’elle avait déjà tenu des propos similaires en 1999. On peut sans doute lui reprocher beaucoup de choses, mais pas de manquer de constance.

« Transhumanisme, modification ADN, etc. »

Bien sûr, Christine Boutin ne s’est pas autant démenée contre le Pacs et le mariage pour tous pour approuver la PMA. Le 15 octobre dernier, elle approuve totalement un tweet de la députée LR Valérie Boyer critiquant le Pacs, le mariage pour tous et la PMA qui soient disant mèneraient à la GPA (ce qui est l’incarnation du Grand Satan pour l’élue), avec ce commentaire « Eh oui! Nous y allons! Les français l’ont voulu! Essayez d’anticiper les prochains sujets : transhumanisme, modification ADN, etc. » On n’arrive pas aux extra-terrestres, mais il s’en faut de peu. Il était effectivement temps de prendre sa retraite…

Image via Flickr