Cyril Hanouna
Cyril Hanouna

Cyril Hanouna reproche à Europe 1 d’avoir « lâché » Nicolas Canteloup après ses propos homophobes 

Chassez le naturel, il revient au galop? Hier soir, dans son émission sur C8 « Touche pas à Mon poste », Cyril Hanouna a estimé  qu’à la suite des propos violemment homophobes de l’imitateur Nicolas Canteloup, la réaction d’Europe 1  était « choquante ». Thomas Sotto, le journaliste maison sur la tranche du 7-9, en a aussi pris pour son grade.
Dans sa « Revue de presque », hier matin,  Canteloup avait lancé ceci: « Amis gays, ce n’est pas la peine non plus de chercher un deux-pièces sur Aulnay centre, la police ne recommencera plus ». Malaise dans le studio et réaction indignée de la société des rédacteurs de la station et au delà.

Le sujet était donc au menu de l’émission d’Hanouna. Mais pour ce dernier, le problème , ce ne sont pas les propos de Nicolas Canteloup, quelqu’un qui « fait une blague pas drôle » mais « véhicule de belles valeurs », non c’est la façon dont Europe 1 lui est tombé dessus après qui est critiquable.

« Tout le monde lui est tombé dessus », s’est indi­gné Hanouna, qui a critiqué « le chef de bande, Thomas Sotto » : « Je n’ai rien contre lui, c’est un garçon très sympa­thique, a-t-il dit. Mais là, lâcher son gars comme ça… »  Drôle de conception du travail en équipe. Mais on est moins surpris lorsqu’on connaît le personnage, critiqué pour humilier ou harceler ses animateurs en public.

Thomas Sotto avait tweeté: « Ce sketch était conster­nant. Mais Nico­las est un type bien. Qui ce matin n’était pas drôle. »

Hanouna ne manque pas d’ajouter, toujours à propos de Thomas Sotto: « Il a déconné là-dessus ». Donc selon Cyril Hanouna, ce qu’il faut retenir, c’est l’attitude de la rédaction et de son « chef de bande » plutôt que les propos homophobes et légitimant le viol de Canteloup.

Cyril Hanouna a-t-il trouvé quelqu’un dans son équipe pour aller dans son sens? Oui et personne d’autre que Mathieu Delormeau, «le gay de service» et à ce titre, comme l’a montré une enquête de l’AJL, le souffre-douleur d’Hanouna. Loin d’être scandalisé, l’animateur a trouvé le sketch « maladroit », mais il ajoute aussitôt: « La manière dont Europe 1 a géré ça m’a un peu choqué ».

 

Un jeune homme est toujours à l’hôpital après avoir subi des violences de la part de policiers, dont l’un est mis en examen pour viol, mais ça n’a pas l’air de « choquer » Delormeau ni Hanouna. Ce dernier peut bien dire qu’il n’a rien contre les homos, et inviter l’association Le Refuge sur son plateau, comme il l’avait fait quelques jours après l’enquête de l’AJL qui montrait son obsession et ses propos dégradants sur l’homosexualité. Mais y a-t-il encore des spectateurs qui sont dupes?