Pourquoi est-ce si difficile pour les gays de se faire des amis?

This post is also available in: English Español Português ไทย 繁體中文

Matthew J. Dempsey est un conseiller clinicien ouvertement gay, qui a travaillé au LBGT Community Center et à Gay Men’s Health Crisis à New York. Il a ouvert une consultation à West Hollywood (un quartier de Los Angeles), où il produit également des vidéos évoquant quelques uns des problèmes rencontrés par ses patients. Dans sa dernière vidéo, Matthew Dempsey explique pourquoi il est si difficile pour les gays d’avoir des amis gays, et notre difficulté à nouer des relations en général.

Matthew Dempsey se souvient que lorsqu’il a déménagé à Los Angeles, il lui était facile de rencontrer des gens qui lui proposaient des choses à faire ensemble. Mais explique-t-il « J’ai rapidement compris que j’avais pris de simples civilités pour des volontés de créer de véritables amitiés. Cela m’a fait mal. »

Donc le conseiller tente de répondre à cette question: « Que devons-nous faire pour trouver des gens et aussi garder ces relations dans nos vies? ». Il fait appel à ses amis pour y répondre.

Matthew Dempsey affirme que le coming-out peut être une expérience difficile pour beaucoup. Ce qui peut être encore plus difficile, c’est la lutte pour se créer un solide groupe d’amis gays ensuite.

LIRE AUSSI | Matthew Dempsey Explains Explains the Psycho-social Benefits of Beer

« Lorsqu’on fournit beaucoup de travail et d’effort pour faire son coming-out, on peut ressentir beaucoup d’enthousiasme et d’espoir et se dire : « Je vais enfin rencontrer des gens comme moi, nouer des relations et je vais être super bien accueilli », dit-il. « Et on comprend vite que cela ne se passe pas exactement comme ça. Non seulement, on s’aperçoit que l’accueil n’est pas si chaleureux que ça, mais que les autres gays peuvent paraître un peu snobs voire un peu méchants. »

« On peut penser qu’il est aisé de trouver sa famille choisie et de trouver sa place dans une communauté où chacun doit a dû batailler pour faire son coming-out, mais les regards en coin sont parfois plus courants qu’un simple « salut » », poursuit-il.

Les amis de Matthew Dempsey expliquent à leur tour pourquoi ils pensent que les gays peuvent être méchants. Pour certain, être méchant fait juste partie de la vie gay. Pour l’un d’entre eux: « Je crois qu’être acerbe et mauvais fait partie de notre nature. C’est un peu l’un de ces gènes gays qui est en quelque sorte inexplicable. »

Pour d’autres, cette méchanceté vient du harcèlement et de la stigmatisation que les gays ont dû affronter pendant toute leur vie. « Beaucoup d’hommes gays souffrent d’insécurités depuis leur enfance et le moyen le plus simple de se débarrasser de ces insécurités être d’être méchant avec quelqu’un d’autre », avance-t-il.

Bien que pour eux cela puisse être compliqué de prime abord de nouer ce genre de relation, une fois que les gens trouvent le temps de s’investir pour les autres, les retours peuvent être très gratifiants.

Un autre ami ajoute, très ému: « Je ressens juste de l’amour et de l’acceptation. Je sais que ça a l’air un peu ringard dit comme ça, mais au final je crois que c’est ce que tout le monde veut. On a juste envie d’aller se coucher en se sentant accepté pour qui on est. »

Voir la vidéo de Matthew Dempsey à propos de l’amitié entre gays: