Pride in London et Dublin Bus: deux vidéos qui vont vous fendre le cœur (et vous faire du bien)

A l’occasion des Prides dans leurs villes respectives Pride in London et l’entreprise Dublin Bus publient des vidéos très différentes, mais toutes deux bouleversantes.

La Pride de Dublin a eu lieu le 30 juin dernier. La compagnie de bus Dublin Bus a publié une très jolie vidéo où elle montre des pères qui vont chercher (en bus, of course) leur enfant lesbienne, gay, bi ou trans pour se rendre à la marche des fiertés de la capitale irlandaise, qui avec une veste arc-en-ciel, qui avec un chapeau ou des bretelles aux couleurs de la fierté.

« Ce n’est probablement pas une chose où j’irais mais je pense qu’on ne doit pas être fermé à ce genre d’idée », dit l’un des pères.

« N’importe qui serait ravi d’avoir un fils gay. J’en ai deux! J’ai impressionné tout le monde avec cette histoire », lance un autre alors qu’il porte des bretelles rainbow.

« Il y a huit mois, elle nous a dit qu’elle allait être trans, et il y a deux mois, qu’elle allait s’appeler Michael et que désormais elle serait un « il » » [sur les réseaux sociaux Michael affirme ne pas avoir de problème avec le fait que son père l’ait genré au féminin pour sa vie pré-transition]. Je t’ai toujours dit que j’étais fier de toi et je t’ai toujours dit que je te soutiendrais. »

On voit ensuite tous les pères et leurs enfants réunis dans un bus où l’ambiance est déjà à la Pride. « Je n’avais jamais vu de drag-queen avant! », s’exclame l’un des pères.

Pride in London: relever la tête après la violence LGBT-phobe

Autre ville, autre vidéo, autre ton.

La Pride de Londres a lieu ce samedi 7 juillet. L’association organisatrice Pride in London a mis en ligne une vidéo poignante intitulée « Pride Matters » [L’importance de la Pride]. On y voir des personnes LGBT victime de violence ou de haine LGBT-phobe relever doucement la tête en chantant ou murmurant l’hymne Over the rainbow, chanté par Judy Garland dans le Magicien d’Oz.

A la fin de la vidéo, ce message: « Nous avons parcouru un long chemin, mais la route est encore longue ». Sur Twitter, Pride in London affirme que « la moitié des personnes LGBT+ de Londres ont été victimes de crime LGBT-phobe »