Selon une étude, les hommes préfèrent les « bromances » aux relations amoureuses

This post is also available in: English Español Português ไทย 繁體中文

Selon une étude publiée dans le journal Men and Masculinities, les jeunes hommes hétérosexuels trouvent leur « bromances » avec des hommes plus satisfaisantes émotionnellement que leurs relations amoureuses avec des femmes.

Des chercheurs de l’université de Winchester en Angleterre ont interviewé 30 étudiants pour examiner les différences entre leurs amitiés avec des hommes et leurs relations amoureuses avec des femmes.

Tous les hommes étaient des étudiants de seconde année avec une majeure en sport. Tous avaient déjà connu une relation amoureuse hétérosexuelle ou étaient dans ce type de relation au moment de l’étude. Seul l’un d’entre eux n’était pas blanc.

Dans leur abstract, les chercheurs écrivent:

Nous avons constaté que la nature des bromances, de plus en plus intime, émotionnelle et de plus en plus basée sur la confiance créait un nouvel espace social pour parler de ses émotions, en dehors des traditionnelles relations hétérosexuelles. Les participants ont affirmé que l’absence de limites et de jugement dans une bromance rivalisait émotionnellement parlant avec les bénéfices d’une relation hétérosexuelle.

LIRE AUSSI | These 20 Pics of Old-Timey Male Couples Will Make You Re-Think Male Affection

Ces « bromances » donnent aux hommes « une stabilité émotionnelle élevée, une facilité à exprimer ses émotions, un accomplissement social et une meilleure capacité à résoudre les conflits » par rapport à leurs relations avec des petites amies.

Tous les hommes ont eu au moins une très forte amitié qui leur a permis une liberté « sans contrainte » pour partager des secrets, exprimer de l’amour ou même dormir dans le même lit sans honte. Tous sauf un de ces hommes ont admis avoir fait des câlins avec des amis masculins proches ; tous sauf deux ont dit qu’ils préféraient discuter de leurs problèmes émotionnels avec leurs meilleurs amis masculins plutôt que leur partenaire féminine. Parmi les raisons citées, il y avait ce besoin ressenti comme obligatoire d’apparaître « viril » devant leurs partenaires féminines.

Cela ne semble pas étonnant. Après tout, les amitiés hétéros masculines sont (ostensiblement) basées sur des intérêts communs et des personnalités plutôt que sur l’attirance physique. Les amis hétéros hommes sont moins menaçants que les partenaires féminines parce qu’il n’y a pas de risque de perdre des sentiments ou de mettre en danger la vie commune.

LIRE AUSSI | Being Drunk Makes Men More Open to Gay Sex

Bien que l’amitié entre hommes semble faire du bien aux hommes, les chercheurs constatent aussi que les bromances renforcent parfois les attitudes sexistes ou misogynes. Elles pourraient aussi inciter les hommes à moins se marier et à faire des enfants.

Selon le magazine Time, les amitiés masculines fortes sur le plan physique et émotionnel étaient courantes avant la Seconde Guerre Mondiale, mais ce genre d’amitié « est devenu plus tabou dans la seconde moitié du XXè siècle en raison d’une augmentation de l’homophobie et d’un changement de représentation sur ce que devait être la masculinité ».