Sept leçons apprises en travaillant comme modèle gay de webcam

This post is also available in: English Español Português Русский ไทย 繁體中文

Modèle de webcam peut être un job plutôt lucratif, et certains performers sont capables de gagner leur vie avec. C’est ce que j’ai appris en le faisant moi-même.

Lorsqu’on souhaite démarrer en tant que modèle gay de webcam, la première étape consiste à trouver le site web ou l’agence « parfaite » avec les taux de rémunération les plus élevés. Vous envoyez quelques photos à l’agence en espérant recevoir un contrat en réponse. Contrairement aux agences de plus traditionnelles, elles sont toutes 100% virtuelles.

Le contrat comprend des informations sur ce qui est autorisé ou pas. Le fist, l’urine, les vomissements –entre autres– sont totalement interdits. Et pour des raisons de sécurité, vous ne pouvez pas partager vos informations personnelles.

Une fois que vous obtenez le job, vous êtes prêt à vous connecter. Les agences ont souvent leur propre plate-forme où vous vous connectez et ajustez les paramètres de votre webcam. Ceci fait, l’agence diffuse votre vidéo sur des centaines de sites dans le monde. A partir de là, la scène virtuelle est à vous.

Voici 7 choses que j’ai appris en travaillant comme modèle gay de webcam:

 

1. Le temps, c’est de l’argent

Être modèle sur webcam ressemble à n’importe quel boulot. Tout le monde utilise son esprit et son corps en échange d’argent, et être un modèle n’est pas différent. Lorsque vous gagnez un dollar par minute, vous devenez très conscient de la façon dont vous dépensez votre temps. Vous réfléchissez plus sur la gestion de votre temps, de votre énergie et de vos fluides corporels.

Les spectateurs vont d’abord regarder votre page publique, puis ils vont commencer des conversations avec vous. Le temps passé dans l’espace public n’est pas payé, donc vous devrez les amener dans une chatroom privée et payante  pour que l’argent commence à rentrer.

Les utilisateurs payent jusqu’à 5 dollars la minute (parfois même plus!), mais vous ne recevez qu’un dollar. L’agence et votre agent récupèrent le reste. Vous pouvez choisir votre propre taux, et c’est le prix que les clients verront. Un taux plus bas peut vous rendre plus populaire, mais plus votre taux est bas, plus votre bénéfice est faible.

Vous devrez ajuster le prix pour voir combien les gens sont disposés à payer pour votre performance. Certains jours, vous pouvez offrir une réduction pour attirer plus de clients. C’est un exercice d’équilibre: parfois, vous pouvez gagner plus d’argent avec un tarif moins élevé et plus de clients. Tout dépend de la façon dont vous pouvez vous vendre.

2. Ce n’est pas vous qui êtes important, c’est eux

J’ai déjà entendu ça de la bouche des gogo dancers: la plupart des clients veulent être entendus. Ils veulent que vous vous intéressiez à eux, et il s’agit d’une connexion émotionnelle. Habituellement, une «expérience de copain virtuel» est plus rentable qu’un spectacle de masturbation, parce que les clients pensent qu’ils peuvent être eux-mêmes et à l’aise. C’est inestimable pour quelqu’un qui se sentirait coincé. Et ce n’est pas aussi cruel ou machiavélique que ça en a l’air, parce que les deux parties savent exactement ce qui se passe. C’est juste une transaction monétaire: ils satisfont leurs besoins, et vous le vôtre.

Vous pourriez vous demander « Qui est la cible de ces sites? » « Qui dépense tellement d’argent? » D’après mon expérience, il y avait souvent des hommes mûrs qui n’étaient jamais sortis du placard. Certains étaient impliqués dans des activités religieuses ou avaient une famille ou une réputation qu’ils essayaient de protéger. Une rencontre dans la vie réelle pourrait être trop risquée et l’internet est plus sécurisé.

Un modèle gay de webcam peut, dans une certaine mesure, choisir son public. Dans le backoffice, vous pouvez choisir les pays où vous souhaitez être vu, et si vous avez peur d’être repéré, vous pouvez bloquer votre propre pays. Comme je l’ai déjà dit, vous serez présent sur plusieurs sites, de sorte que vous aurez beaucoup de visibilité.

 

3. Vous êtes tellement plus cool en ligne

Peu importe si vous êtes sur Instagram ou sur Chatturbate – sur les réseaux sociaux, vous pouvez créer votre personnage idéal. Peu importe le lieu, la plupart le font d’une façon ou d’une autre. Après tout, vous ne vous montrez pas sous votre mauvais jour sur Facebook.

La seule différence est qu’en tant que modèle gay de webcam, on vous suggère de changer votre nom et de protéger votre identité réelle. Vous pouvez vous donner un nom de performer, et ce nom peut être fantaisiste ou drôle. C’est aussi un bon mécanisme d’adaptation pour éviter de se sentir comme un travailleur du sexe virtuel (Au moins, vous profitez de cela, n’est-ce pas? Combien de personnes se montrent juste pour les likes?)

gay webcam model camera

4. Tout corps est monnayable

Tout le monde est beau, et chacun peut trouver son propre public. Alors que les mecs musclés ont tendance à être le plus apprécié, il y a de la place pour tous les types de corps.

L’agence a un algorithme pour vous montrer vos performances: meilleur vous êtes, plus souvent vous serez placés sur la page d’accueil.

Chaque modèle de webcam gay a sa propre scène virtuelle et son public. La variété des personnes et des corps est incroyable. Et ils viennent du monde entier – des mecs de Roumanie, de République tchèque, de Colombie et d’Amérique latine sont là.

5. Don’t worry, be happy

Soyons honnêtes. Être un modèle de webcam gay, c’est être avant tout au service du client et de ses préférences. Vous êtes dans un catalogue de chair, et ils vous achètent ou continuent à faire défiler les profils. Et bien qu’ils ne puissent pas voir votre aura, votre meilleur profil doit traverser l’écran, sinon vous n’obtiendrez pas de chatroom privé, ce qui signifie pas d’argent. Donc, même si vous êtes de mauvaise humeur, vous devrez apprendre à le cacher de façon convaincante.

Si vous travaillez devant la caméra, c’est que vous aimez ça. Vous devez être heureux afin d’attirer des clients qui vont dépenser leur amour (et de l’argent!) sur vous. Sinon, prenez un jour de congé et revenez quand vous êtes prêt.

6. Ne jouez pas la victime

Votre métier, votre carrière, votre partenaire, où vous habitez, tout est une affaire de choix. Vous ne pouvez pas vous critiquez, et surtout pas votre propre image d’objet sur le site. Vous devez assumer et accepter votre côté exhibitionniste quand beaucoup tentent de réprimer.

Ce qui est bien, c’est que si le job de modèle gay de webcam ne vous convient pas, vous pouvez partir. Vous êtes travailleur indépendant, donc dès que vous vous sentez attiré par autre chose, vous êtes libre de le faire.

Malheureusement, ce n’est pas toujours vrai. Certains studios en Colombie ou en Roumanie (et dans d’autres pays) louent un studio et de l’équipement pour les modèles. Dans ce système, les modèles de webcam gay reçoivent un très petit pourcentage de ce que le client paie pour les regarder. C’est l’exploitation de jeunes hommes dans le besoin. Et que dire des conditions de travail de ces studios et des contrats? J’ai vu des modèles colombiens proposer des chatrooms pour 99 cents, et je peux repérer tout de suite quand quelqu’un fait sa performance depuis sa chambre ou dans un studio de location.

 

7. Modèle gay de webcam est-il fait pour vous?

Grâce à la barrière de l’écran d’ordinateur, être un modèle gay de webcam est plus sûr que d’être un escort. Mais cela peut devenir aussi pesant psychologiquement si vous n’avez pas la bonne approche. Nous vivons dans un monde hypersexualisé où les gens ont tendance à donner plus de valeur à l’image qu’au caractère. Si vous n’êtes pas à l’aise avec vous-même et avec la performance, cela peut avoir des effets négatifs sur vos relations et sur votre vie sexuelle.

Je me souviens du son de la notification lorsqu’un client voulait m’emmener dans une chatroom privée. Et alors que je ne suis plus modèle, je me souviens de la première fois où j’ai entendu ce son. Ma première pensée était: Oh merde! Maintenant, qu’est-ce que je fais? Mais c’était facile. J’avais juste à suivre leurs instructions.

Le libre arbitre que nous possédons tous est quelque chose d’incroyable. Je voulais que cette liste soit informative, sans glorifier ni diaboliser l’activité de modèle gay de webcam. L’Internet nous offre une liberté totale, et ce que vous en faites est votre affaire.

 

Photo principale par CSA-Printstock via iStock