Dans sa dernière vidéo, Michael Henry se demande: « Pourquoi les gays boivent-ils autant? »

This post is also available in: English

Michael Henry a une nouvelle fois permis d’explorer une facette intéressante de la culture gay avec sa dernière vidéo. Il y évoque un sujet que beaucoup d’entre nous connaissent bien:  les liens de culture gay avec l’alcool, et se demande: « Pourquoi les gays boivent-ils autant? »

Dans cette vidéo, Michael Henry discute avec deux amis — joués par Chad Westbrook et Travis Cole.  Tout en sirotant des mimosas ils commencent à s’interroger sur la place importante que l’alcool tient dans leur vie sociale.

« Qui veut savoir pourquoi je bois? », s’exclame Michael Henry. « Eh bien, j’ai grandi dans une petite ville près de New York, où j’étais constamment harcelé parce que j’étais gay. Le fait que ce des mecs te tourmentent et te disent que tu es de la merde et le fait que tu sois aussi attiré par des mecs est un truc qui rend dingue. »

« Devrions-nous juste sortir les raisons qui nous poussent à boire aussi régulièrement? », demande Cole.

Le trio liste ensuite tout un tas de raisons qui les poussent à boire. Certaines vous seront sans doute familières.

 

  • J’ai honte de mon corps sauf quand je bois
  • Les gay prides sont en fait des beuveries
  • Je n’aime pas m’entendre quand je suis sobre
  • L’homophobie interiorisée
  • Je ne me sens pas sûr de moi ou drôle si je n’ai pas un verre à la main
  • Mon père ne m’a jamais aimé
  • Je ne sais pas comment coucher avec un mec si je suis sobre
  • Personne ne m’aime quand je ne bois pas

Michael Henry et ses amis en arrivent à cette conclusion: « Au final, les gays boivent de l’alcool pour se détendre et  mieux s’exprimer depuis des années. Parfois pour échapper au monde hétéronormatif dans lequel nous vivons en allant en boîte ou dans des soirées. On ne peut pas dire qui est alcoolique ou boit trop car on boit la même chose que tout le monde. »

why do gay men drink so much 2
Michael Henry, Chad Westbrook et Travis Cole

« J’ai fait cette vidéo parce que je trouve que les gays boivent beaucoup », affirme Michael Henry à Hornet. « J’ai comparé mes soirées en semaine avec celles de mes amis hétéros qui ont mon âge et  le mardi soir, ils sont généralement chez eux. Mais la culture gay est vivant, expressive et très sociale et nous nous rassemblons à des bars ou dans des clubs qui ont toujours été notre oasis dans un monde où nous nous sentons parfois exclus. »

« Mais à un moment je me suis dit: attends un peu. Peut-être que je bois trop, peut-être que les autres gays boivent trop. Mais nous voulons juste être ensemble et tu sais que tout le monde sera au bar. »

Une étude publiée par la LGBT Foundation montre que l’utilisation de substance psychoactive est sept fois plus importante chez les personnes LGB que dans la population générale, le binge drinking est deux fois plus important et les addictions sont plus courantes.

Mais pourquoi? En regardant la liste de Michael Henry, l’un des sujets qui ressort clairement est les problèmes que nous rencontrons en grandissant. Lors de notre enfance, on est constamment traités comme « autre », soit ouvertement les autres mecs, soit de manière plus insidieuse par la société qui nous entoure. Rien que les fait que le mot « gay » et ses dérivés soient synonymes de « stupide » pendant notre jeunesse nous conduit à avoir des problèmes de confiance en nous-même et d’homophobie interiorisée. On ne sort pas de ça aussi facilement, et même en évoluant adultes dans un environnement qui nous accepte davantage, nous devons toujours affronter les démons liés à ces traumatismes d’enfance.

why do gay men drink so much 3
Michael Henry

En tentant de mieux cerner le problème, on pourra sans doute s’approcher de la solution. Si boire peut être fun, mieux vaut être sûr de le faire pour de bonnes raisons. Michael Henry n’incite pas tout le monde à faire une cure de désintoxication, mais peut-être à mieux comprendre pourquoi nous faisons ce que nous faisons afin de le faire de manière un peu plus délibérée.