Si les Gays pride américaines font le plein, Donald Trump en est-il la cause?

This post is also available in: English

Un récent sondage mené auprès de 17 300 personnes LGBTQ a révélé que 63% d’entre elles avaient déjà assisté ou prévoyaient de participer aux manifestations du Mois de la fierté dans leur ville en 2017, tandis que seulement 47% l’avaient dit en 2016. Cela représente une augmentation de 16% de la participation, ce qui représente un saut important. Mais quelle en est la cause? Cela pourrait-il être une réponse à l’élection de Donald Trump en novembre dernier?

C’est possible. Parmi les autres résultats du sondage, 84% ont indiqué que les événements de la pride à travers l’Amérique étaient « plus importants que jamais », et 82% ont indiqué qu’ils craignaient des reculs sur les récentes victoires sur l’égalité LGBTQ. Compte tenu du climat politique actuel, il est facile de voir pourquoi les répondants pensent ainsi.

Trump a déjà essayé de renverser les droits des toilettes publique pour les étudiants trans, il a approuvé un plan de santé qui affectera les personnes LGBTQ pauvres et ceux qui vivent avec le VIH, il a embauché un secrétaire à l’Éducation qui est prêt à financer des écoles privées anti-LGBT et il a signé une ordonnance présidentielle sur la «liberté religieuse» qui encouragera les conservateurs religieux à faire pression pour davantage de lois anti-LGBTQ. Comme celle récemment passée au Texas, qui permet aux organismes d’adoption religieux financés par le gouvernement fédéral de renvoyer les parents LGBTQ ainsi que les musulmans, les juifs et les parents célibataires.

La communauté LGBTQ pourrait aussi avoir ressenti une importance accrue dans les événements de la pride suite à la tragédie du Pulse l’année dernière à Orlando, en Floride, ou en raison d’une augmentation globale de la participation politique à la marche depuis l’élection de Trump.

Le 11e sondage communautaire LGBT annuel a été réalisé par Community Marketing & Insights (CMI), une entreprise qui a étudié les tendances communautaires LGBTQ depuis 1992. CMI publiera un rapport sur l’enquête complète le 5 juillet mais, en attendant, cet organisme a expliqué: « Avec les récents changements politiques et l’incertitude, les événements de la pride LGBTQ revêtent une importance renouvelée en 2017. »
CMI prévoit une participation record aux événements de la pride de cette année, quelque chose que nous avons déjà vu à Los Angeles et à Washington, DC.

Nous nous demandons si les résultats du sondage CMI montreront les préoccupations croissantes concernant le comportement des entreprises et les problèmes raciaux dans les Pride et dans la communauté LGBTQ en général.

Traduction: Christophe Martet
(Image par ovjo12 via iStock Photography)