Quantcast
PSA, SFR, Chanel, de nombreux annonceurs lâchent TPMP après la séquence homophobe d’Hanouna Télé

PSA, SFR, Chanel, de nombreux annonceurs lâchent TPMP après la séquence homophobe d’Hanouna

Written by Christophe Martet on November 12, 2019
Be first to like this.

This post is also available in: English

C’est l’effet domino. Un par un, les annonceurs présents sur la tranche de l’émission « Touche pas à mon poste » sur C8 ont retiré les campagnes  publicitaires, et l’ont faits avoir sur les réseaux sociaux.

A l’origine de ce mouvement assez inédit. La séquence diffusée jeudi dernier dans laquelle, après avoir passé une petite annonce sur un site de rencontres gays, Cyril Hanouna les appelait au téléphone, se faisant passer pour un certain Jean-José, « musclé et bien monté ».

L’animateur a pris une voix efféminée et a multiplié les commentaires dégradants sur les personnes qu’il piégeait au téléphone.

 

Déjà dans le collimateur des associations et du Conseil supérieur de l’audiovisuel, pour ses dérapages homophobes à répétition, Cyril Hanouna s’est depuis excusé pour cette séquence, mais visiblement, cela ne suffit plus.

C’est la  première fois, selon BuzzFeed,  que des annonceurs réagissent d’une façon aussi tranchée. Le site a pu repérer un certain nombre d’entre eux: Petit Navire, Bosch, Chanel, Disneyland Paris, Decathlon et le groupe PSA ont décidé de ne plus passer de pub dans Touche pas à mon poste.

La marque alimentaire Petit Navire explique à BuzzFeed:
«Petit Navire tient à préciser qu’il ne cautionne en aucun cas tout propos discriminatoire ou humiliant. Dans ce contexte, la marque a stoppé sa campagne actuelle de sponsoring de l’émission.»

La marque allemande d’électroménager Bosch a également expliqué qu’elle retirait ses pubs:
«Bosch ne cautionne pas ce qui est passé et les propos qui ont été tenus. La marque a décidé d’arrêter la publicité digitale et télé en cours et à venir pour cette émission», a déclaré une porte-parole du groupe allemand à BuzzFeed.

Cette affaire a pris une tournure inédite également en raison du nombre de signalements reçus par le CSA depuis jeudi dernier. L’organisme de contrôle des médias a reçu 20.000 plaintes, c’est plus que pendant toute l’année dernière.
Ce qui est nouveau aussi, c’est que la mobilisation des internautes a semble-t-il été déterminante dans la décision des marques de ne plus passer d’annonces dans l’émission controversée de Cyril Hanouna.

Très active sur Twitter, @ParisPasRose alias Claire Underwood relaye depuis hier les tweets des annonceurs retirant leurs publicités: Groupama, SFR, Chanel, PMU, Orange, Thomson, les retraits affluent.

L’argent étant le nerf de la guerre, Cyril Hanouna pourrait bientôt ne plus être la poule aux oeufs d’or de la chaîne du groupe Bolloré.

De son côté, le CSA va examiner la séquence homophobe en question en séance plénière le 31 mai prochain. L’animateur a déjà reçu plusieurs avertissements et une mise en demeure. Mais la justice pourrait aussi être saisie puisque l’association LGBT Le Refuge a annoncé vouloir porter plainte pour injure et discrimination. Mais selon de nombreux experts, le porte monnaie est ce qui fait le plus peur aux chaînes. Le temps d’Hanouna animateur est-il compté?

 

Read more stories by just signing up

or Download the App to read the latest stories

Already a member? Log in
Français
  • English
  • Español
  • Português
  • ไทย
  • 繁體中文