Cet horrible buste de Cristiano Ronaldo ressemblerait en fait à Eric Trump, le fils du président des Etats-Unis

Cet horrible buste de Cristiano Ronaldo ressemblerait en fait à Eric Trump, le fils du président des Etats-Unis

Be first to like this.

This post is also available in: English

Internet est en pleine effervescence depuis que le joueur de football craquant Cristiano Ronaldo a été honoré avec une statue, dans sa ville natale de Madère, au Portugal. Cependant, le résultat est assez horrible et ne fait pas justice au joueur de football craquant que le buste est censé représenter.

Ce buste de la superstar a été décrit comme «douteux» et «horrible» après avoir été dévoilé à l’Aeroporto da Madeira. L’aéroport a été rebaptisé l’aéroport international Cristiano Ronaldo pour honorer le citoyen célèbre de l’île, mais la nouvelle statue dévoilée à l’occasion ne ressemble guère à Ronaldo.

Une personne sur Twitter a souligné le fait que le buste du joueur de football lui rappelait Eric Trump:

Un autre a fait remarquer que cette horrible statue de Ronaldo a des antécédents:

 

Comment se fait-il que ces statues de bronze effrayantes ne ressemblent en rien à leurs modèles?

Dave Poulin a même recu des menaces de mort à cause de sa statue. Il a proposé d’en réaliser une autre et a reconnu avoir fait «de loin ma sculpture la plus perturbante, indigne de la beauté de Lucy ou de ma capacité en tant que sculpteur.»

La ville a fini par trouver suffisamment d’argent, mais elle a choisi la sculptrice Carolyn Palmer qui a dévoilé son œuvre l’an dernier pour l’anniversaire de Lucille Ball.

Non seulement Ronaldo doit supporter ces horribles « œuvres d’art », mais le joueur a dû faire face à l’homophobie intense de fans et d’autres joueurs l’année dernière.

«Ronaldo est l’objet permanent des insultes et des rumeurs malveillantes dans les tabloïds, mais aussi de la part de journalistes sportifs, de joueurs et des fans des équipes rivales», a déclaré l’activiste LGBT Francisco Ramirez, «dans le but d’humilier, offenser et de dénigrer un grand joueur.»

Au cours d’un match l’année dernière, il a eu cette réponse épique à un joueur qui le traitait de « pédé ».

« Oui, oui, un pédé. Mais un pédé très riche, connard. »

Il pourrait peut-être utiliser une partie de sa fortune pour s’offrir une statue plus belle. Une statue qui ne le fera plus ressembler à un rejeton de Trump.

Quantcast