Jinkx Monsoon de « RuPaul’s Drag Race » se définit comme a-genre et double un.e méchant.e de « Steven Universe »

This post is also available in: English Español Português ไทย 繁體中文

Lors de la Comic Con de San Diego le week-end dernier, les créateurs de Steven Universe, le dessin animé de science fiction progressiste et queer-friendly ont annoncé que dans un prochain épisode Jinkx Monsoon, la gagnante de RuPaul’s Drag Race saison 5, prêterait sa voix à une méchante Gemme de cristal nommée Emeraude, l’une des nombreuses extraterrestres qui se battent dans une guerre intergalactique.

Jinkx Monsoon est une excellente recrue pour cette série pour enfants LGBTQ-friendly, non seulement parce qu’elle est une performeuse fabuleuse et talentueuse, mais aussi parce que iel a récemment fait son coming-out de non-binaire (à savoir une identité de genre qui n’est pas exclusivement féminine ou masculine, mais plutôt en dehors du scope binaire homme-femme).

L’identité non-binaire de Jinkx colle bien avec la série puisque presque toutes les Gemmes de cristal sont a-genre (c’est à dire n’ont pas de genre ou sont de genre neutre), même si elles peuvent toutes avoir une apparence plutôt féminine.

Voici un extrait de Steven Universe où Jinkx Monsoon double Emeraude:

Quelques commentateurs de la fanbase de Steven Universe, connue pour être très protectrice des représentations raciales et de genre de la série, ont critiqué le choix de Jinkx Monsoon, prétendant qu’en tant que drag queen, iel était un « homme en robe » transphobe. Hamish Steele, un directeur d’animation, qui a travaillé sur Steven Universe dans le passé a expliqué sur Twitter que Jinkx n’était pas cisgenre, mais transgenre:

Jinkx Monsoon définit son genre

Jinkx Monsoon a dû avoir vent de cette polémique puisque iel a fait son coming-out a-genre/non-binaire dans une série de tweets hier après-midi. Dans les tweets, iel affirme:

« Puisqu’apparemment, il faut que je le redise… J’ai un corps d’homme, je préfère m’identifier comme a-genre / non-binaire. Je préfère iel [« they/them »]. J’ai fait mon coming-out de non-binaire / a-genre il y a presque quatre ans. En privé, je me sens appartenir à la sphère trans depuis mon adolescence.

En drag, je préfère « elle » et franchement « elle » me convient toujours. Mon avenir est féminin. 

Pendant longtemps, il ne m’a pas semblé nécessaire de rendre mon identité de genre publique jusqu’à ce que je comprenne que je pouvais me faire l’avocate de notre communauté. J’ai pris la parole sur un sujet trans il y a quatre ans et quelqu’un m’a encouragée à faire mon coming-out, afin de lever le voile. Je l’ai fait et je suis heureuse de l’avoir fait.

Être une drag-queen ne signifie automatiquement que l’on est un homme cisgenre une fois que l’on n’est plus en drag. Plein de drag-queens appartiennent à la sphère trans. J’aime qu’on m’appelle « elle » quand je suis en drag. Honnêtement, entre drags, on s’appelle pratiquement toujours « elle » et ça me va toujours très bien. 

Désolé pour cette tirade. J’ai vu beaucoup d’échanges à ce sujet et j’ai pensé apporter ma petite contribution. J’ai lu des discussions où quelqu’un disait que j’étais non-binaire et à chaque fois un autre répondait: « non il est une drag-queen ». Les deux ne s’excluent pas mutuellement! »

En tant que personne non-binaire, Jinkx Monsoon appartient bel et bien à la sphère trans et iel est la huitième drag de RuPaul’s Drag Race à se définir comme trans.

Mise à jour: Daniel Beltran, un lecteur, nous a signalé une vidéo que Jinkx Monsoon a postée le 16 juin 2015 (ci-dessous) où iel dit à la créatrice de Steven Universe, Rebecca Sugar, qu’iel aimerait doubler une Gemme de cristal. Cela a pris deux ans, mais Jinkx a été exaucée.