Indignation générale contre le logiciel qui veut aider les parents à espionner leurs enfants gays

This post is also available in: English Español Português ไทย 繁體中文

Fireworld est une société française spécialisée dans les logiciels espion. En général, les logiciels espions sont interdits autrement que pour une utilisation personnelle. Pourtant, Fireworld a trouvé un moyen de rendre la réputation des logiciels d’espionnage encore plus mauvaise. De nombreux médias, en France comme à l’étranger, ont mis en lumière un article du site Fireworld (aujourd’hui supprimé) suggérant que les parents utilisent leur logiciel pour « savoir si votre fils est gay ».

L’article expliquait aux parents qu’ils pouvaient pirater le compte Facebook ou regarder l’historique de son navigateur pour voir s’il avait visité des sites gays. C’est l’Amicale des Jeunes du Refuge qui avait révélé l’existence de cette page.

Alors que ces deux méthodes sont relativement simples – et détestables – pour espionner votre enfant, l’article proposait plus de signes révélateurs. Les idées sont tellement stéréotypées qu’elles seraient amusantes si l’article n’était pas sérieux. D’autres « indices » comprenaient:

  • une hygiène de vie irréprochable
  • une beauté certaine
  • il est timide
  • il s’est fait percer une boucle d’oreille

 

 

 

 

 

 

 

Et pourquoi pas faire du lipsync sur un runway? C’est du grand n’importe quoi!

L’article n’a fait aucune mention de ce qu’il faut faire si votre fille est lesbienne. Après tout, il semble dans l’esprit de nombreux hétéros homophobes que les gays sont dégoûtants, mais que les lesbiennes, c’est excitant.

 

Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat en charge de l’Egalité femmes-hommes et de la lutte contre les discriminations LGBT, s’est indignée sur Twitter.

 

La réponse de l’entreprise laisse à désirer.  Fireworld a déclaré que « l’article avait pour seul but d’améliorer l’optimisation par les moteurs de recherche et n’a jamais été conçu pour être lu par les humains ». Nous ne sommes pas franchement convaincus, car beaucoup de sites pratiquent l’optimisation par les moteurs de recherche sans afficher d’articles homophobes.

Utiliser un logiciel pour espionner vos enfants afin de savoir s’ils sont gays est non seulement immonde, mais c’est aussi illégal. La loi française stipule qu’il est illégal d’installer des logiciels espions sur l’ordinateur de quelqu’un d’autre pour le surveiller sans qu’il le sache.

Mais s’il y a des parents qui lisent cela: si vous installez des logiciels espions sur l’ordinateur de votre enfant pour savoir s’il est LGBTQ – peut-être y a-t-il une raison pour laquelle ils ne vous font pas assez confiance pour vous le dire.

 

Photo de monkeybusinessimages via iStock