Macron Têtu
Macron Têtu

Emmanuel Macron à « Têtu »: Si j’avais été homosexuel, je le dirais et je le vivrais »

Mardi 28 février marque le retour de Têtu dans les kiosques après un an et demi d’absence. Le magazine gay  propose une interview d’Emmanuel Macron, candidat d’En Marche à l’élection présidentielle. Il revient en particulier sur les rumeurs entourant son orientation sexuelle et sa supposée relation avec Mathieu Gallet.

« Deux choses sont odieuses derrière le sous-entendu: dire qu’il n’est pas possible qu’un homme vivant avec une femme plus âgée soit autre chose qu’homosexuel ou un gigolo caché, c’est misogyne », dénonce Emmanuel Macron. « Et c’est aussi de l’homophobie. Si j’avais été homosexuel, je le dirais et je le vivrais », assure-t-il.

Favorable à la PMA mais pas à la GPA

Dans Têtu, Emmanuel Macron revient aussi sur ses propos sur la Manif pour tous, qui aurait été « humiliée » pendant ce quinquennat. « La loi du mariage pour tous était, à mes yeux, à la fois souhaitable et nécessaire […]. En revanche, la nature du débat, le tour qu’il a pris, ont fracturé la société française. […] Les questions de société nécessitent un débat apaisé et ne doivent jamais être instrumentalisés à des fins politiques pour créer du clivage ou opposer un camp à un autre. »

Emmanuel Macron, qui selon notre consultation sur Hornet est le grand favori des gays, redit son opposition à la GPA en France mais il est favorable à la reconnaissance des enfants des enfants nés de GPA à l’étranger. Il réaffirme aussi dans cette interview qu’il est favorable à la PMA (procréation médicalement assistée) pour les couples de femmes.