Mousse agression homophobe
Mousse agression homophobe

L’association Mousse porte plainte après une agression homophobe à Libourne

Ne pas se taire et portez plainte. C’est le credo de l’association Mousse. Elle s’est donné pour mission d’agir en justice contre les propos et discriminations homophobes et sexistes.

Dans un tweet diffusé hier, Mousse annonce qu’elle porte plainte suite à l’agression homophobe. La victime Julien Krawiec, un ancien militaire, connu sur Périscope pour avoir fait son coming out. Selon le communiqué de Mousse, Julien a été victime le 14 mars d’une agression en bande organisée à caractère homophobe. Celle-ci aurait eu lieu à son domicile, à Libourne (33). Le résultat: une double fracture de la main et 30 jours d’ITT.

 

« Je vais te shooter la tête »

Cette agression ferait suite à de vifs échanges entre Julien Krawieck et un certain Monsieur K.. Mousse a pu en particulier conserver un appel. Monsieur K.  y serait particulièrement menaçant: « Je vais faire 700 km et je vais venir chez toi […]. Je vais te mettre un pénalty dans ta tête. Je vais te shooter ta tête […]. Quand tu vas sortir de chez toi, je vais t’enculer ta race. Tant que je t’aurai pas explosé ta tête, tant que je t’aurai pas punché ta gueule, pour moi l’affaire ne sera pas réglée. »

Selon Mousse, peu de temps après, l’homme et plusieurs complices auraient fait le trajet en voiture pour venir agresser Julien à son domicile, la scène étant filmée en direct sur Périscope. Selon Mousse, qui a pu conserver un enregistrement de la vidéo aujourd’hui effacée du site, on y voit K. faire un étranglement à Julien en répétant «C’est qui ton maître, c’est qui ton maître», suivi d’une intervention où K. se vante d’avoir agressé Julien.

Mousse a porté aujourd’hui auprès du Procureur de la République de Pantin pour violences volontaires homophobes en bande organisée, afin que des poursuites soient engagées contre Keneff et ses complices.

LIRE AUSSI: L’association Mousse porte plainte contre les maires opposés à la campagne de prévention gay