La troisième saison de Narcos débute avec un baiser gay

This post is also available in: English Español

Netflix vient de dévoiler la troisième saison de sa série criminelle Narcos, et son premier épisode comporte une scène de boîte de nuit très chaude avec des danses de couple de même sexe, des baisers et de la violence.

Dans cette scène, l’acteur Alberto Ammann joue Hélmer « Pacho » Herrera, un baron colombien de la drogue qui était un membre de haut rang du Cartel de Cali, un cartel qui a réellement existé entre 1977 à 1998. L’Agence américaine pour la lutte contre les drogues a appelé le Cartel de Cali « le syndicat du crime le plus puissant de l’histoire ».

Dans la scène, Herrera danse avec un homme dans une boîte de nuit, le serre contre lui et l’embrasse. Peu de temps après, il frappe un autre homme sur la tête avec une bouteille.

Voici la scène de danse et le baiser gay dans Narcos:

Dans la vie réelle, Herrera était «out, fier et supervisait les crimes les plus horribles du groupe», selon William Rempel, auteur d’un livre sur le Cartel de Cali.

En effet, peu de temps après cette scène, Herrera lie un homme à des motos et le démembre.

Discutant de la scène, Alberto Ammann a déclaré: «Lorsque vous voyez les filles et les mecs qui voient le couple [d’hommes] danser et s’embrasser, leurs regards en disent long. Personne ne rit ou ne bouge parce qu’ils savent que ce gars est terrible et très violent et il fait ça pour qu’on le respecte et pour faire taire tout le monde.  »

Le partenaire de danse d’Ammann dans la scène est l’acteur Maurho Jimenez Mora. Ammann a joué Herrera depuis la première saison de Narcos, mais comme son rôle était mineur dans les saisons passées, les spectateurs ne connaissaient pas jusqu’à présent sa sexualité.

Bien que le personnage gay de Narcos soit un méchant, Monica Trasandes, la directrice en charge de la représentation latino-américaine de l’association Glaad, dit qu’il n’y a pas de problème tant que son genre et sa sexualité apparaissent de façon naturelle de son personnage.

Elle dit également que les personnes LGBTQ Latinx* vont se tourner de plus en plus vers des plateformes de diffusion comme Netflix tant que les réseaux de diffusion traditionnels excluent les personnages LGBTQ Latinx de leur programmation:

Combien de fois les producteurs font des hypothèses sur leurs téléspectateurs et la réalité est que beaucoup plus de Latinos font leur coming out dans leur famille. Ils basent leurs décisions de production sur un peu de stéréotype: que les Latinx ne se soucient pas des problèmes LGBT ou que c’est un sujet tabou. Je pense qu’ils vont commencer à voir un grand changement lorsque les personnes LGBTQ Latinx et leurs familles vont se détourner des médias traditionnels pour aller vers des programmes sur Netflix et d’autres plates-formes qui sont plus inclusives.

*Latinx est un terme de genre neutre pour désigner les latinos et les latinas, dont l’origine ou les liens culturels sont liés à l’Amérique Latine.