Global Prevention Coalition Geneva UN
Global Prevention Coalition Geneva UN

Baisser le nombre de contaminations au VIH chez les gays: l’objectif de l’Onu pour 2020

This post is also available in: English

La Global Prevention Coalition se réunit en ce moment au siège de l’Onu à Genève en Suisse. Le but est d’élaborer une feuille de route pour une politique de prévention globale qui permettra de réduire drastiquement les contaminations au VIH à l’horizon 2020. L’objectif visé est de 500 000 contaminations par an contre environ 1.7 millions en 2016.

L’objectif est particulièrement ambitieux en ce qui concerne les hommes qui ont des relations sexuelles avec les hommes, l’une des populations clés où le nombre de contaminations est en hausse ces dernières années.

« Les gays et les hommes qui ont des relations sexuelles avec les hommes, les usagers de drogues, les travailleurs du sexe et les femmes trans ont plus de chance d’être contaminés par le VIH que les autres adultes de 15 ans et plus. A l’échelle globale, les nouvelle infections parmi ces groupes représentent 45% du total de toutes les nouvelles infections. « , a déclaré George Ayala, Directeur Exécutif de MSMGF, une ONG spécialisée sur les questions liées aux hommes qui ont des relations sexuelles avec les hommes.

Le militant a mis en cause le niveau très insuffisant de financement pour des programmes de prévention en directions de ces populations clés.

George Ayala a appelé a augmenté les efforts financiers pour tout le monde y compris ces populations clés. Il a pressé les pays qui discriminent les populations clé à faire preuve de plus de discernement et arrêter toute politique d’ostracisation.

Hornet est membre fondatrice de la Global Prevention Coalition

Hornet est un membre fondateur de la Global Prevention Coalition. L’entreprise est représentée à Genève par son président, Sean Howell. Ce dernier doit présenter les résultats d’une recherche menée par Hornet et ses partenaires, qui illustre un manque d’accès au soin.

Parmi les 25 millions d’utilisateurs d’Hornet dans le monde, beaucoup font face à d’énormes problèmes pour accéder aux traitements contre le VIH, avec des taux d’infection très importants comme au Brésil, en Indonésie ou aux Philippines. Sean Howell présentera également le programme de prévention d’Hornet, disponible en 17 langues, l’action politique au Brésil pour accélérer la mise à disposition de la PrEP et les nouvelles recherches avec l’Onusida au Brésil. Il évoquera également la discrimination et la répression auxquelles sont confronté les gays dans des pays comme l’Egypte ou la Tchétchénie, qui favorisent une progression du virus.