Une organisation anti-LGBTQ représentent désormais les États-Unis aux Nations Unies

Une organisation anti-LGBTQ représentent désormais les États-Unis aux Nations Unies

Be first to like this.

This post is also available in: English

Le Département d’Etat américain a choisi un groupe de lobbyistes pour assister à une commission des Nations Unies sur les droits des femmes. Mais celui-ci répertorié comme un groupe anti-LGBTQ de haine par des militants des droits civils

Le groupe en question est le Center for Family and Human Rights (C-FAM). Le Southern Poverty Law Centre qualifie l’organisation de groupe haineux anti-LGBTQ.

Organisation pro-familiale et pro-chrétienne

Le leader du C-FAM, Austin Ruse, a appelé à ma crimininalisation de l’homosexualité, indique NBC. Et en dépit de se vanter d’être une organisation pro-chrétienne et pro-familiale, la C-FAM a collaboré avec des responsables gouvernementaux iraniens et chinois. Son action?  Essayer de lutter contre les droits des LGBTQ dans d’autres pays.

Et pourtant, le Département d’Etat américain a choisi le C-FAM pour assister à la Commission de la Condition de la Femme des Nations Unies. Il s’agit d’une organisation internationale dédiée à la promotion des droits des femmes. Une fois de plus, Trump a montré que sa prétention d’être pro-LGBTQ est pipeau. Honte à tous ceux qui l’ont cru.

Related Stories

Hornet lance la campagne "Connaissez vos droits" en réponse aux meurtres de gays en Tchétchénie
Trump s'en est pris plus de 100 fois aux droits LGBT
Comment faire face à l'homophobie quand elle provient d'une ONG de défense des droits humains ?
La France et l'Allemagne accordent des visas à des réfugiés tchétchènes
Quantcast