Regardez ces 12 photos intimes d’hommes gays juifs et palestiniens vivant à Haifa en Israël

This post is also available in: English Español Português ไทย 繁體中文

Elska — le magazine de photo, culture et voyage bimensuel, qui a été décrit comme « moitié mag de pin-ups queer intello et moitié  journal d’anthropologie sexy » — a dédié son dernier numéro à la ville d’Haifa, en Israël. C’est la troisième ville d’Israël, et les Israéliens et les Palestiniens y vivent ensemble. Là bas, Elska a pris des photos de beaux mecs et a publié les clichés accompagnés de textes qui racontaient l’histoire personnelle de chacun des modèles.

L’éditeur de Elska, Liam Campbell, affirme qu’il reçu plus que de requêtes pour couvrir Israël qu’aucun autre pays ou ville, mais que « il était important, en particulier dans un pays aussi sensible politiquement qu’Israël, de pouvoir montrer de la diversité. »

Haifa abrite une communauté diversifiée de juifs, palestiniens, arabes de tout le Moyen-Orient, ainsi que de nombreux citoyens issus des anciennes républiques soviétiques. Son paysage est montagneux et on y trouve de vieux immeubles charmants et des plages de sable le long de la mer méditerranée.

« Ce qui m’a frappé le plus, c’est combien les habitants prennent soin les uns des autres », déclare Liam Campbell.

LIRE AUSSI | Preview the Latest Issue of ‘Elska’ with 7 Photos of Sexy Indian Men (Photos)

« Tous les hommes que nous avons rencontrés ne cessaient de nous demander si nous avions réussi à voir des personnes des autres communautés, poursuit-il. Les juifs faisaient passer le mot à leurs amis arabes, les arabes nous présentaient à leurs amis russes et tout le monde voulait s’assurer que nous pourrions mettre en avant ce multiculturalisme dont ceux qui vivent à Haifa sont si fiers. »

Regardez ces douze photos (certaines sont NSFW) d’hommes gays juifs et palestiniens vivant à Haifa:

Parmi les articles du dernier numéro de 164 pages d’Elska, on trouve l’histoire d’un homme arabe qui fait son coming-out à sa famille conservatrice, un homme juif qui a le cœur brisé après une histoire compliquée, et un nouvel arrivant russe qui lutte pour se faire sa place au sein de sa nouvelle communauté.

Pour Liam Campbell, « Haifa est le meilleur exemple en Israël de la manière dont des personnes différentes devraient pouvoir co-habiter, pas juste en se tolérant les uns les autres, mais en s’aimant les uns les autres. »

Le titre Elska signifie « amour » en islandais. Dans chaque numéro on trouve des photos d’une douzaine de mecs venant chaque fois d’une ville du monde différente, avec un texte d’eux. Les villes de Yokohama au Japon, Istanbul en Turquie et Taipei à Taiwan ont été couvertes dans les précédents numéros.

Image de une via Elska magazine