PMA: Avalanche de réactions politiques et militantes après l’avis favorable du CCNE

PMA: Avalanche de réactions politiques et militantes après l’avis favorable du CCNE

Be first to like this.

Le Comité consultatif national d’éthique a publié ce matin son avis concernant la procréation médicalement assistée. Il lui a fallu près de 4 ans et demi pour rendre un avis, qui est heureusement favorable. Sur d’autres sujets en revanche, et notamment la Gestation pour autrui, le CCNE n’est pas favorable à une modification de la loi. La France interdit la GPA et les couples qui y ont recours à l’étranger, là où cette pratique est autorisée.
Depuis ce matin, les réactions des personnalités politiques et des associations se sont multipliées sur les réseaux sociaux. Florilège.

 

 

 

Certains regrettent cependant le blocage sur la GPA

 

« HES s’insurge contre le non-remboursement du coût du recours à la PMA qui, selon le Conseil consultatif « ne saurait porter sur les moyens financiers de l’assurance-maladie ».

 

 

 

Les anti PMA ont manifesté, mais sans grand succès visiblement

 

Emmanuel Macron, qui avait déclaré durant la campagne présidentielle qu’il était favorable à l’ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires a désormais les coudées franches pour mettre en œuvre cette mesure d’égalité.

Related Stories

Marlène Schiappa (ré)annonce l'ouverture de la PMA en 2018, mais doit-on la croire?
L'avis du Comité d'Ethique sur la PMA et la GPA: "Une farce", dénonce une militante lesbienne
François Hollande regrette de ne pas avoir fait voter la PMA
La PMA, de plus en plus de Français.e.s y sont favorables selon un nouveau sondage
Quantcast