PMA sondage
PMA sondage

La PMA, de plus en plus de Français.e.s y sont favorables selon un nouveau sondage

A la veille de la Marche des fiertés, l’Association des Familles Homoparentales (ADFH) publie un sondage* exclusif réalisé par l’Ifop sur la perception des questions LGBTI par les Français.e.s.

Marche des fiertés

Les personnes interrogées expriment plus de sympathie pour la Marche des fiertés. Plus 5% entre 2015 et 2016. 60% expriment de la sympathie.

C’est encore plus marqué chez les femmes, les 25 à 34 ans mais il n’y a pas de différence entre les catégorie d’agglomération (communes rurales, communes urbaines de province et agglomération parisienne).

Au niveau des proximités politiques, ce sont ceux de Debout la France qui ont le moins de sympathie suivis du FN et des Républicains. A gauche, la France insoumise arrive largement en tête des sympathisants de la manifestation. Par ailleurs, 56% partagent les revendications politiques de la Marche des fiertés, c’est 8% de plus qu’en 2015.

 

L’homoparentalité

Deuxième volet de cette enquête, la positon des Français.e.s sur l’homoparentalité

 

PMA

L’élagissement de la PMA, procréation médicalement assistée, aux couples de femmes homosexuelles, recueille de plus en plus d’opinions favorables. 60% y sont favorables, c’est un point de plus qu’en août 2016 mais surtout 13% de plus qu’en janvier 2013, au plus fort de la contestation contre mariage pour tous. Là encore, les plus jeunes y sont très largement favorables (77%) alors que les plus de 65 ans sont majoritairement contre (59%). Quelque soit leur niveau d’étude ou l’endroit où elles vivent, les personnes interrogées sont majoritairement pour.
Le fait de connaître des homosexuel.le.s renforce encore l’approbation de cette mesure. L’adhésion à l’élargissement de la PMA aux femmes lesbiennes célibataires est elle aussi en hausse avec 49% des personnes interrogées qui y sont favorables.

 

GPA

L’adhésion à l’autorisation de la GPA pour certaines catégories de personnes réserve aussi quelques surprises. Les Français.e.s y sont favorables pour les couples hétérosexuels à 59%. En revanche, ils ne sont que 44% à y être favorables pour les couples homosexuels. Pour cette dernière question, les 18 à 24 ans et les femmes, entre autres, y sont majoritairement favorables. Depuis 2014, le chiffre des favorables est passé de 41% à 44%.
Enfin, près des trois quarts des Français.e.s (71%) sont pour que les enfants nés par GPA à l’étranger avec des parents français aient les mêmes droits. Les électeurs de la République en Marche y sont favorables à 73%.

Sur la PMA et la GPA, le Conseil consultatif national d’éthique rendra son avis mardi 27 juin. Attendu depuis 4 ans et demi, cet avis devrait élargir les conditions d’accès de la PMA mais selon nos informations, serait plus réservé sur la GPA. Emmanuel Macron aura à compter de mardi toutes les cartes en main pour faire avancer l’égalité des droits. Dans un sens souhaité par une majorité de Français.

* L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 13 au 15 juin 2017.

(Visited 73 times, 1 visits today)