Peut-on poster des images de mecs sexy sans leur consentement?

This post is also available in: English Español Português ไทย 繁體中文

Le Daily Mail a publié récemment un article sur un site du nom de Tube Crush, où les femmes et les gays postent des photos de mecs dans le métro londonien puis commentent et notent chaque mec sur son physique. (Pour info, les mecs qui ont l’air d’être musclés et riches sont mieux notés — quelle surprise!). Des internautes reprochent régulièrement au site, qui a 11 000 followers sur Facebook et pratiquement 10000 sur Twitter, d’objectifier les hommes et de poster des photos d’eux sans leur consentement. Exemple: « Si les hommes postaient des photos de femmes pour noter leur physique, ils se feraient défoncer ».

Si vous surfez sur Tumblr ou Instagram, vous avez sans doute déjà vu des sites similaires où l’on voit des mecs pris en photo discrètement au sport, dans les transports ou en train de se promener dans la rue. D’un côté, ces photos sont assez sexy et plutôt inoffensives — après tout, ils sont dans l’espace public et qui n’apprécie pas de voir un beau mec? Mais d’un autre côté, poster des images de ces hommes en fait des objets de désir sans qu’ils aient leur mot à dire sur le sujet. Est-ce un problème?

Tube Crush n’est pas le seul à proposer des photos de beaux mecs anonymes

Autre exemple: la rubrique Guydar sur le site Boy Culture. On y voit régulièrement des mecs sexy dans la rue, pris par le propriétaire du site. Vu que des milliers de personnes peuvent voir ces photos en ligne, cela soulève des problèmes sur la confidentialité et l’éthique.

Il ne s’agit de savoir si c’est légal ou pas — ce qui est légal peut toujours être non-éthique. Nous ne parlons pas non plus des célébrités sur les tapis rouges ou des politiciens à des événements publics. Le sujet ici, ce sont les personnes lambdas qui se retrouvent sur des sites sans qu’on leur ait demandé leur avis.

D’une certaine manière, il n’y a rien de véritablement non-éthique dans le fait de prendre en photo quelqu’un en public (par opposition à un espace privé comme des toilettes ou des vestiaires). Dans une société où tout le monde possède un smartphone, il est difficile de s’étonner que quelqu’un vous prenne en photo sans votre permission. C’est plutôt ce que la personne fait avec les photos qui compte.

Ces images pourraient être considérées comme une sorte d’hommage, comme lorsqu’on partage une photo d’un beau coucher de soleil.

Boy Culture et Tube Crush rajoutent souvent un bref commentaire comme « hot » ou « beau gosse ». Ce serait différent si les sites décrivaient à la place des fantasmes sexuels sur chacun des mecs, demandaient aux lecteurs où acheter les vêtements du mec (ou s’ils utilisaient les légendes des photos pour se moquer, comme sur les sites  She Has Had It ou People of Walmart).Cela changerait le contexte des photos et orienterait de façon importante le regard des autres internautes.

Poster les photos d’un mec sexy en ligne n’est pas toujours si simple

Quelle que soit l’intention de départ, comme un spécialiste en éthique l’affirme: « une fois que vous avez posté quelque chose en ligne, cela peut être interprété d’innombrables manières. » Ceux qui voient l’image peuvent la télécharger et la partager et ajouter n’importe quel commentaire au passage. « Quand vous soumettez quelqu’un qui n’a jamais demandé à être sur cette photo aux opinions des autres sur le web, vous endossez une grande responsabilité », et plus vous avez d’audience, plus votre responsabilité est grande sur ce qui se passe ensuite.

Certains considèrent que poster la photo de quelqu’un est une forme d’invitation au shaming, en particulier sur la photo on voit une personne issue d’une minorité sexuelle, de genre ou autre. Ces personnes ont en général moins de moyens pour contre-attaquer que, disons, un homme blanc cis et hétéro de la classe moyenne.

Image via TubeCrush

D’autres peuvent avancer que partager la photo d’une personne est acceptable quand son visage est flouté ou quand il s’agit de dénoncer un comportement comme de l’homophobie ou du manspreading. Mais même dans ce cas, les vagues de bad buzz qui risquent de suivre peuvent potentiellement dépasser le problème d’origine. Et les personnes prises en photo peuvent voir leurs infos personnelles dévoilées en ligne ou même recevoir des menaces de mort.

Ce que pense un professeur d’éthique sur le sujet

Nous avons demandé au Dr Joseph Abernathy [le nom a été changé, il travaille dans une université conservatrice — un enseignant gay dans une université du MidWest ce qu’il pensait du sujet. Il a suggéré trois différentes approches.

Premièrement, il faut considérer l’effet utilitariste quand on poste ce genre de photos. C’est à dire, est-ce que les conséquences de poster la photo d’un mec sexy apporte de la joie ou d’autres effets positifs au plus grand nombre? Cette approche ne tient pas compte du caractère éthique ou non de poster une image de quelqu’un d’autre, mais plutôt aux conséquences et au mal que cela peut entraîner.

Une autre approche éthique se concentre sur les droits inhérents d’une personne plutôt que sur les conséquences. Avec cette approche, le fait de rendre les autres heureux quand on poste une photo importe moins que de savoir si les gens ont le droits de le faire ou si cela viole les droits d’autrui.

Une troisième approche s’intéresse aux vertus. A savoir, le fait de poster cette photo reflète-t-il une notion de mise en valeur ou d’intégrité. Par exemple, un photographe peut penser qu’il est vertueux de partager des photos de mecs sexy en ligne parce que cela met en valeur leur beauté et reflète l’intégrité de la forme humaine. A l’inverse on pourrait questionner l’intégrité de quelqu’un qui poste ce genre de photo sur un site avec une faible réputation.

Pour le Dr Abernathy, la Règle d’Or — « Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse » — peut aider à déterminer si poster une image est vertueux ou éthique. Il ajoute que le philosophe grec Aristote suggèrerait de fonder nos décisions éthiques plutôt sur la raison que la passion. A savoir, le fait que quelque chose te rende heureux ne signifie pas automatiquement que cela soit le meilleur choix.

Image via Tube Crush