non conformes Pride de Nuit 2017
non conformes Pride de Nuit 2017

Les ‘non conformes’ se donnent rendez-vous le 23 juin pour la troisième Pride de Nuit

Pour les organisatrices et organisateurs de la Pride de Nuit, une manif parallèle et plus militante que la Marche des fiertés, pas question de ne rien faire cette année. Il y aura donc bien une troisième édition, le vendredi 23 juin, soit la veille de la manifestation officielle. Si les détails du parcours ne sont pas encore connus, l’annonce a déjà été faite sur les réseaux sociaux.

Sur la page Facebook de l’événement, la Pride de Nuit, la « coalition des non-conformes », explique pourquoi elle manifeste à nouveau cette année:

« Pour la troisième fois, l’organisation d’une Pride de Nuit à Paris apparaît nécessaire tant les problématiques soulevées les années précédentes demeurent et ont même été réactivées par la campagne électorale : racisme, évolution des droits insuffisante, multiplication des violences physiques comme des discours haineux, instrumentalisation de nos luttes.
De plus, les premiers signaux envoyés par la présidence Macron s’inscrivent dans le mépris de classe, dans la complaisance envers les expressions homophobes et racistes, au mieux qualifiées de «trait d’humour maladroit. » Que ce soit en matière économique, sur les libertés ou dans le domaine des discriminations, la Pride de Nuit considère que les derniers mois ont vu la situation s’aggraver pour les « homos, trans, bi, queer, raciséEs, séropos, atteintEs d’une pathologie grave, handicapéEs, gros-ses, précaires, non-conformes aux normes dominantes ».
La Pride de Nuit précise aussi ses revendications, dont l’accès à la PMA pour toutes, « de véritables politiques publiques de lutte contre les LGBTQI-phobies et le sexisme, l’accès déjudiciarisé, rapide, déclaratif et gratuit au changement d’état civil, fondé sur la seule autodétermination, et à terme l’abrogation de la mention de genre à l’état-civil, » ou encore « l’arrêt des politiques discriminatoires, stigmatisantes et répressives contre les personnes racisées, les migrantEs, les travailleurSEs du sexe et les classes populaires. »
Le rendez-vous est fixé le 23 juin à la fontaine des Innocents, à Paris, à 18 heures.

L’an dernier, pour sa seconde édition, la Pride de Nuit avait réuni plusieurs milliers de personnes selon Yagg. quelques centaines de personnes avaient répondu à l’appel de la Pride de Nuit sous le slogan « PS, la fierté c’est pas son genre! »

Voir la vidéo des prises de parole de la Pride de Nuit 2016: