Cet homme gay professeur de fitness a été condamné pour avoir tué sa fille adoptive de 18 mois

This post is also available in: English

Matthew Scully-Hicks, un ancien prof de fitness à Cardiff au Pays de Galles a été reconnu coupable de meurtre sur sa fille adoptive de 18 mois, moins de deux semaines après son adoption.

Matthew Scully-Hicks a empoigné sa fille, Elsie, par la cage thoracique, l’a secouée et pourrait lui avoir cogné la tête contre une surface dure. Le procureur Paul Lewis a affirmé que l’homme avait perdu son sang-froid avec Elsie et lui avait infligé des « blessures catastrophiques. »

Selon le procureur: « Il l’a secouée et il lui a frappé la tête contre une surface dure, ou il a utilisé un objet pour lui frapper l’arrière de la tête. Elle avait tout juste 18 mois. Elle était sans défense et vulnérable. »

elise scully hicks

Elsie a été placée chez les Scully-Hicks en septembre 2015, après avoir été retirée à sa mère qui était toxicomane. Matthew Scully-Hicks s’occupait d’Elsie et de sa sœur adoptive à plein temps pendant que son mari travaillait comme gestionnaire de compte.

Devant la cour, il a été établi que Scully-Hicks s’étaient plaint dans une série de textos à son mari qu’Elsie était une enfant difficile, la décrivant comme « Satan en grenouillère » et la traitant de « psychopathe » ou de « monstre ». Il a écrit un jour qu’il était « prêt à exploser ».

Dans les mois précédant l’agression fatale, le condamné avait maltraité Elsie physiquement à de nombreuses reprises, lui fracturant des os ou lui laissant des hématomes. Elle a été soignée deux fois à l’hôpital, où le personnel a cru les explications selon lesquelles elle se serait blessée en tombant. Elle a aussi eu des bleus au front deux fois.

En dépit de ces visites à l’hôpital, l’adoption d’Elsie a été formellement approuvée le 21 mai 2016. Mais treize jours plus tard, Scully-Hicks a appelé les urgences et a dit que sa fille s’était effondrée. Lorsque les ambulanciers sont arrivés, elle ne respirait plus et elle était en arrêt cardiaque. Elle est décédée quatre jours plus tard.

Il recevra sa peine plus tard.