réfugiées LGBT
réfugiées LGBT

Une application pour venir en aide aux réfugié.e.s LGBT lancée aux Pays-Bas

L’aide aux réfugiés LGBT progresse aux Pays-Bas. Rainbow Refugees NL est une nouvelle application pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) qui cherchent asile aux Pays-Bas. L’application explique aux réfugié.e.s LGBT quels sont les droits en tant que personne LGBT aux Pays-Bas, et où elles peuvent trouver de l’aide notamment en matière de santé et de sécurité. Cette appli, disponible sur iTunes et pour Android, propose aussi des informations sur la procédure d’asile néerlandaise et les adresses des associations concernées.
L’application est multilingue et disponible en anglais, arabe et farsi. Elle fonctionne en ligne ou hors ligne.

L’application a été conçue par le ministère néerlandais de l’Éducation, de la Culture et des Sciences avec l’aide de dix réfugié.e.s. Ce ministère est également responsable de l’égalité LGBT. L’application est hébergée par COC Pays-Bas. COC est l’organisation néerlandaise de défense des droits des LGBTI (www.coc.nl).

La sécurité des réfugié.e.s LGBT a été prise en compte. L’application ne demande pas d’informations personnelles et le téléchargement ne sera pas enregistré par le ministère néerlandais de l’Éducation, de la Culture et des Sciences ni COC Pays-Bas.

« Les réfugiés ne savent souvent pas qu’aux Pays-Bas ils peuvent par exemple porter plainte pour discrimination, (…) que non pas l’homosexualité mais la discrimination est ici un fait punissable », a expliqué la ministre néerlandaise Jet Bussemaker, citée dans un communiqué.

En mars dernier, rappelle l’AFP, le parlement néerlandais a voté en faveur d’un accueil séparé pour les réfugié.e.s LGBT, après que plusieurs d’entre eux ont reçu des menaces de mort de la part d’autres réfugiés et que des incidents ont eu lieu dans les centres pour demandeurs d’asile, avec des vêtements brûlés et des lits souillés d’excréments et de nourriture.

La première fois qu’un demandeur d’asile a obtenu la protection de l’état néerlandais à raison de son orientation sexuelle date de 1981.
Cette année là, un gay polonais a obtenu l’asile en tant que membre d’un groupe social spécifique. Aujourd’hui, ce principe est appliqué dans toute l’Europe.