san francisco trans
san francisco trans

San Francisco pourrait inaugurer le premier quartier historique trans

This post is also available in: English

En novembre dernier, nous avons rendu compte du plan de San Francisco à protéger des sites historiques LGBTQ tout en construisant une résidence et un complexe hôtelier. Ces lieux classés, qui résident dans le quartier de Tenderloin, est devenu la cible des militants de la préservation  qui sont opposés au projet immobilier. Hier, la conseillère municipale Jane Kim a proposé un compromis qui permettrait à la construction de continuer tout en préservant les repères dans un quartier historique trans.

Sa proposition créerait une zone appelée le district Trans, Lesbienne, Gay et Bis (TLGB) de Compton, une zone qui couvre plusieurs blocs et qui serait le premier district trans reconnu par la communauté. « Compton’s » se réfère à la Compton’s Cafeteria, un site de cette  zone où s’était produit en 1966 un soulèvement mené par des trans contre la police queerphobique.

Voici une carte du quartier TLGB de Compton:

san francisco transgender district 1, map
image via SFWeekly.com
Jane Kim and Janetta Johnson

Jane Kim et Janetta Johnson
Les militants en faveur de la préservation – qui se sont regroupés  en tant que coalition de district de Compton – ont salué le plan de Kim, affirmant que les promoteurs des copropriétés et hôteliers ont même accepté de faire un don au Fonds de stabilisation du district de Compton «pour accorder des subventions à la communauté trans» et pour permettre à des historiens de cartographier et documenter les espaces souterrains qui vont disparaître sous leur projet avant la démolition « . Ces tunnels souterrains entre les bâtiments auraient permis aux personnes LGBTQ de s’échapper lors des raids de la police, bien que leur existence réelle reste discutée par les médias.

La co-fondatrice de la coalition, Janetta Johnson, qui est aussi la directrice exécutive du projet basé à Tenderloin et intitulé Transgender Gender-variant Intersex Justice Project, a déclaré:

« Les personnes trans ont été forcées par la police à vivre à quelques pâtés de maisons dans le quartier de Tenderloin. Si une personne au genre non conforme  tentait de quitter le quartier, elle aurait été arrêtée, volée, maltraitée et mise en prison. La Compton’s Coalition espère créer des espaces de réparation dans le district en récupérant des sites de violence et en les rendant à la communauté.

Kim aurait présenté hier un projet de loi qui sera voté à une date ultérieure.

Traduction: Christophe Martet