sens commun fillon
sens commun fillon

Le mouvement homophobe Sens Commun à la manœuvre pour le rassemblement de soutien à Fillon

Il est lâché dans ses propres rangs, suite à l’affaire des emplois présumés fictifs de sa famille. François Fillon s’en remet « au peuple » et a appelé mercredi 1er mars à un grand rassemblement place du Trocadéro à Paris. Le candidat de la droite et du centre (jusqu’à quand?) a eu des mots très durs contre la justice et la presse. Certains craignent que dimanche ne se transforme en manifestation contre les juges.

« On croule sous les messages »

A la manœuvre pour organiser à la hâte cet événement assez inédit en période électorale, le président de Sens Commun, mouvement homophobe issu de la Manif Pour Tous. Au Point, Christophe Billan a expliqué que les militants de son mouvement ne chômaient pas. « Je ne me hasarderai pas à un pronostic chiffré, car trois jours pour mobiliser, c’est vraiment court, et certaines régions sont en vacances[…]. Mais on croule sous les messages, et tous les retours que j’ai, de Lyon, de Bretagne, du Grand Ouest, me laissent penser qu’il y aura du monde au Trocadéro. »
Christophe Billan tient cependant à préciser au Point que Sens commun n’est pas organisateur du rassemblement. « L’initiative et la logistique, c’est la machinerie de la campagne, en s’appuyant sur Les Républicains, les fédérations, les comités de soutien… »

Sens commun a publié un commniqué limpide vendredi. « Nous nous rassemblerons pour dénoncer le véritable hold-up démocratique dont nous sommes aujourd’hui victimes, en vertu d’un acharnement savamment séquencé dont aucun honnête homme ne saurait nier la réalité. »
Même au Figaro, journal de droite, ce soutien fait tiquer. Le site titre: « La participation de Sens commun au rassemblement pour Fillon crée le trouble ». Interrogé Christophe Billan parait un peu rectifier le tir: «Je le soutiens et je m’y rendrais et je vais participer en mobilisant mes réseaux. Mais c’est Pierre Danon et le pôle “société civile” qui sont aux manettes […]. »
Il compte sur les réseaux sociaux et notamment Twitter pour battre le rappel des troupes. Sur Cnews, invité de Jean-Pierre Elkabbach ce matin, il ne s’est pas non plus trop lancé dans un pronostic de la participation.


Christophe Billan :  » Je redoute que notre base… par CNEWS

 

Le président de la République François Hollande a réagi à cet appel de François Fillon. « Il ne peut pas y avoir de manifestations qui puisse mettre en cause les institutions, la justice ou le travail de la police. »

Sens commun, soutien historique de Fillon

Sens commun a été un des soutiens les plus actifs à Francois Fillon durant la campagne des primaires. Le candidat victorieux avait donné des gages à cet électorat réactionnaire et homophobe. Fillon avait notamment promis la suppression de l’adoption plénière pour les couples homosexuels, entre autres.

Comme le rappelait Slate, le programme de Sens commun est on ne peut plus clair. Le socle programmatique propose notamment que le mariage soit reconnu constitutionnellement comme «l’union d’un homme et d’une femme». Il propose aussi que l’adoption soit réservée aux couples homme-femme. La réduction du nombre d’avortement doit selon Sens commun être «une grande cause nationale».  Rien que ça. Avec des amis comme ça, pas étonnant que Fillon ne fasse plus vraiment recette.