Une sex-party new yorkaise fait payer plus cher les passifs

This post is also available in: English Español Português

Une sex-party new yorkaise se retrouve au centre d’une polémique après avoir fait la promotion d’un tarif différencié selon que l’on s’identifie comme actif ou passif.

Cette sex-party, qui se nomme « ANONYMOUS », se tient dans un lieu secret à Brooklyn. Un premier événement a eu lieu pendant le week-end de la Black Party et une deuxième le 2 juin. Sur le flyer, on peut lire que les actifs devront payer 25 dollars et les passifs devront débourser 65 dollars.

« Nous avons besoin de beaucoup d’actifs pour les passifs », explique l’organisateur de la soirée, Luke. « Je savais que les gens voulaient ce genre de soirée. Cette différence de tarif n’est même pas mon idée. Elle m’a été suggérée par la « lope à jus » qui a m’a suggéré de faire cette soirée. »

« Dans le fonctionnement de la soirée, un passif se porte volontaire pour être une lope à jus, il reste comme ça pour toute la soirée et reste aussi longtemps qu’il le veut. », détaille Luke. « Je suis un bon vieux passif et cela a toujours été un de mes fantasmes, mais pour que ça marche, il faut bien plus d’actifs que de passifs, ce qui nous conduit à proposer une entrée moins chère pour ceux qui veulent être actifs.

new york gay sex party
Le flyer de la soirée new yorkaise

« C’est aussi pour cela que les passifs paient plus: la garantie de disposer de plus de mecs actifs. »

Luke assure que son personnel vérifie régulièrement auprès des mecs passifs si tout se passe bien, afin d’être sûr que tout le monde se sent en sécurité.

« Nous ne surveillons pas l’identité sexuelle des gens, nous demandons juste le rôle que vous préférez jouer pour ce type de fantasme. », dit-il. « Si quelqu’un est versatile, il peut jouer le rôle de l’actif, mais ils ne peuvent pas passer d’actif à passif car les passifs se sont déjà portés volontaires pour un nombre de places limitées à l’avance.3

« J’espère que cela calmera cette polémique. J’aurais aimé avoir une raison choquante ou controversée pour faire payer davantage aux passifs, mais non, je voulais juste que cette soirée soit centrée sur les passifs qui ont un fantasme de gang-bang et cela signifie qu’il faut faciliter les choses à ceux qui sont prêts à jouer le rôle complémentaire. »

Une source, qui a souhaité rester anonyme, nous a dit: « les mêmes organisateurs de soirée ont fait la même chose avec une soirée spanking (fessée) il y a quelques mois et ont essayé de faire payer plus cher les mecs domis que les mecs soumis. Et quand on le leur a reproché, ils ont répondu que « les mecs soumis sont généralement plus jeunes et ont davantage besoin d’être aidés financièrement. »

« Et tous les pauvres mecs domis (moi inclus) se sont demandé: « mais dans quel monde vivent ces mecs? » »

(Visited 4 340 times, 1 visits today)