Taïwan devrait devenir le premier pays d’Asie à légaliser le mariage des couples de même sexe

This post is also available in: English Español Português ไทย

Le Conseil constitutionnel taïwanais a rendu mercredi 24 mai une décision historique, qui ouvre la voie au mariage entre deux personnes de même sexe.

Dans l’après midi de mercredi, les opposants et les partisans de l’ouverture du mariage s’étaient réunis dans le centre de Taipei pour attendre la décision du Conseil. Celle-ci est on ne peut plus claire: le code civil qui statue aujourd’hui que le mariage ne peut être prononcé qu’entre un homme et une femme « viole » les garanties constitutionnelles de liberté du mariage et d’égalité entre les citoyens.

Cette décision a été rendue publique à 10 heures du matin heure française (16 heures à Taïwan) et saluée par les partisans du mariage. Au premier rang de la mobilisation depuis des mois, le militant LGBT de longue date, Chi Chia-wei, qui avait porté la pétition devant le Conseil constitutionnel. Il a déclaré à l’AFP, peu avant la décision qu’i se disait »à 100% confiant. » Pourtant, la société taïwanaise reste divisée sur cette question et une majorité de citoyens y reste opposée.


Dans un communiqué publié à l’issue de la décision historique du Conseil constitutionnel, l’organisation taïwanaise Marriage Equality Coalition a déclaré:

« Maintenant, puisque les grands juges, qui sont considérés comme les gardiens de la Constitution, déclarent le Code civil actuel inconstitutionnel et que l’égalité du mariage est conforme à la valeur constitutionnelle, nous pensons que les législateurs ne devraient plus hésiter et ralentir, mais commencer immédiatement à délibérer sur le projet de loi et poursuivre d’autres procédures juridiques pour faire de l’égalité du mariage une réalité et accorder aux couples homosexuels la protection juridique qu’ils méritent. »

Hornet, la maison mère de Unicorn Booty, s’est mobilisée depuis de nombreux mois en faveur de l’ouverture du mariage aux couples de même sexe à Taïwan. La décision de ce matin ne peut que nous réjouir!

Selon les observateurs, la décision du Conseil constitutionnel à Taïwan pourrait avoir des répercussions dans toute la région. En Corée du Sud et au Japon, les associations réclament aussi l’ouverture du mariage.