A Taïwan, l’opposition à l’égalité des droits reste forte

This post is also available in: English 繁體中文

La semaine dernière, des étudiants du secondaire à Taipei, sur l’île de Taiwan, ont déployé une bannière arc-en-ciel avant leur cérémonie de remise des diplômes du 3 juin, mais la Ligue étudiante de défense de la famille (捍衛 家庭 學生 聯盟), un groupe religieux conservateur, a demandé à l’école de bannir la bannière. L’école a cédé et a retiré la bannière arc-en-ciel, après avoir parlé avec les étudiants lundi.

Alors que cela pourrait sembler une petite bataille sur un seul rainbow flag, cet incident reflète un mouvement anti-LGBTQ important à Taiwan alors même que les législateurs du pays travaille sur la récente décision de la Cour constitutionnelle exigeant la légalisation à l’échelle nationale du mariage des couples de même sexe  dans les deux ans.

The rainbow banner in question

 
La Ligue étudiante de défense de la famille est composée de jeunes et d’étudiants, mais elle a des liens avec la Taiwan Family Association, une plus grande coalition de groupes conservateurs et religieux qui s’opposent fortement au mariage des couples de même sexe, aux programmes inclusifs et sur l’éducation sexuelle et aux politiques d’égalité entre les sexes qui offrent des droits égaux, indépendamment du genre.

La Taiwan Family Association espère infiltrer les conseils scolaires et les comités gouvernementaux afin d’influencer les décisions relatives à ces questions d’égalité des droits. Elle se regroupe également avec deux associations anti-LGBTQ – The Next Generation Happiness Alliance (下一代 幸福 聯盟) et The Family Guardian Coalition (護 家 盟) – et sollicite activement le soutien des églises, des groupes de parents et des syndicats de maisons de retraite pour créer un front unifié contre les questions LGBTQ.

Les groupes de parents et les syndicats de maisons de repos peuvent ressembler à des alliés étranges pour lutter contre les droits LGBTQ, mais pas si vous considérez les racines de l’homophobie asiatique. Le conservatisme asiatique traditionnel dicte que les enfants épousent quelqu’un de sexe différent et ont des enfants. On s’attend à ce que les enfants continuent la lignée de la famille et aident leurs parents à vieillir. En tant que tel, les conservateurs considèrent les personnes LGBTQ comme une menace pour les lignées familiales et les soins parentaux.
Traduction: Christophe Martet

(Image de XX Daniel L Studio)

(Visited 105 times, 1 visits today)