Donald Trump annule les célébrations du Mois de la fierté à la Maison Blanche

This post is also available in: English Español

Il semblerait que Donald Trump et la Maison Blanche ne commémoreront pas le Mois de la fierté LGBT comme le reste des Etats-Unis. Aucun événement du Mois de la fierté LGBT (Pride Month LGBT) à la Maison Blanche n’a été annoncé. Trump n’a pas proclamé juin comme Mois de fierté LGBT comme son prédécesseur Barack Obama.

Trump a proclamé ce mois de juin comme le Mois national de l’accession à la propriété, le Mois national de l’océan, le Mois d’appréciation de la musique afro-américaine, le Mois national du patrimoine caribéen-américain et le Mois du plein air. Mais rien n’a été dit sur le Mois de la fierté LGBT.

Obama avait bien proclamé juin en tant que Mois de fierté LGBT il y a un an.

donald trump pride month 2

Voici le discours qu’Obama avait prononcé à l’époque:

Depuis notre fondation, l’Amérique a avancé sur un chemin sans fin vers une Union plus parfaite. Ce voyage, mené par des individus tournés vers l’avenir qui ont mis l’accent sur un avenir plus brillant, n’a jamais été facile ni doux. La lutte pour la dignité et l’égalité pour les personnes lesbiennes, homosexuelles, bisexuelles et transgenres (LGBT) se reflète dans le dévouement inlassable des défenseurs et des alliés qui s’efforcent de forger une société plus inclusive. Ils ont stimulé les progrès radicaux en changeant les cœurs et les esprits et en exigeant un traitement égal – selon nos lois, de nos tribunaux et dans notre politique. Ce mois-ci, nous reconnaissons tout ce qu’ils ont fait pour nous amener à ce sujet, et nous nous engageons de nouveau à plier l’arc de notre Nation vers la justice.

Les personnes LGBT méritent que leur pays se tienne à leurs côtés. C’est pourquoi mon administration s’efforce de mieux comprendre les besoins des adultes LGBT et de fournir des logements abordables, accueillants et favorables aux Américains LGBT vieillissants. C’est aussi pourquoi nous nous opposons à soumettre les mineurs à la pratique néfaste de la thérapie de conversion, et pourquoi nous continuons à promouvoir l’égalité et à favoriser des environnements d’apprentissage sécurisés et favorables pour tous les élèves. Nous restons déterminés à lutter contre les disparités en matière de santé dans la communauté LGBT – les gays et bisexuels et les femmes transgenres de couleur courent un risque particulièrement élevé de VIH et nous avons travaillé à renforcer notre Stratégie nationale contre le VIH / sida pour réduire les nouvelles infections, augmenter l’accès aux soins et d’améliorer les résultats en matière de santé pour les personnes vivant avec le VIH.

Conformément à l’engagement de l’Amérique à penser que toutes les personnes devraient être traitées équitablement et avec respect, les défenseurs de cette cause dans le pays et à l’étranger confirment la simple vérité selon laquelle les droits LGBT sont des droits de l’homme.

Il reste beaucoup à faire pour étendre la promesse de notre pays à tous les Américains, mais grâce aux actes de courage des millions qui sont sortis du placard pour réclamer la justice et à ceux qui ont travaillé silencieusement, notre Nation a fait de grands progrès en reconnaissant ce que ces personnes courageuses savaient depuis longtemps être vrai dans leurs cœurs – que l’amour est l’amour et que personne ne doit être jugé que sur sa personnalité. Au cours du Mois des Hommes Bisexuelles, Bisexuelles et Transgenderes, alors que les Américains font vibrer leurs drapeaux de fierté et marchent avec courage dans les défilés et les manifestations, célébrons le chemin que nous avons fait et réaffirmons notre croyance constante dans l’égale dignité de tous les Américains.

Du côté de Trump, rien. Il est trop occupé à dénoncer l’accord de Paris sur le climat sans doute.

Nancy Pelosi s’est prononcée aujourd’hui contre la Maison Blanche dans sa propre déclaration en l’honneur du LGBT Pride Month.

« De grands progrès ont été réalisés, mais le voyage est loin d’être terminé », a déclaré M. Pelosi. « Les Américains LGBT font face à une atteinte aux droits de la Maison Blanche et des Républicains de la Chambre, qui annulent des initiatives de prévention et de traitement du VIH, démantèlent les protections pour les enfants transgenres dans les écoles publiques et conspirent pour rendre les Américains LGBT invisibles dans le recensement ».

Nous sommes curieux de savoir ce que tous les électeurs LGBT de Trump pensent en ce moment.

Donald Trump n’est pas là pour nous, les citoyens. Il est là uniquement pour lui-même.

Traduction: Christophe Martet

Comments are closed.