tourisme donald trump
tourisme donald trump

Donald Trump a coûté 175 millions d’euros à l’industrie américaine du tourisme

This post is also available in: English

La Global Business Travel Association estime que le président Trump a coûté 185 millions de dollars (175 millions d’euros) à l’industrie touristique des États-Unis en recettes perdues depuis l’élection.

L’attraction touristique des États-Unis s’est réduite depuis que Donald Trump est devenu président, selon des données des compagnies de voyage.

Selon The Guardian, le comparateur Kayak déclare une baisse de 32 à 58% dans les recherches de vols vers les principales villes des États-Unis, y compris Orlando, Miami, Las Vegas et Los Angeles. Les prix des vols n’ont pas encore baissés (cela prend habituellement quelques semaines), mais les prix des hôtels ont diminué de 39% à Las Vegas et de 32% à New York.

Pendant ce temps, l’application de billets d’avion Hopper a montré que les recherches internationales de vols pour les États-Unis ont chuté de 17% depuis l’inauguration de Trump, avec une baisse de 30% depuis les pays à prédominance musulmane.

Dans l’ensemble, selon Hopper, la demande de vols aux États-Unis a diminué dans 94 des 122 pays, mais elle a augmenté de 88% en Russie. Peut-être qu’ils espèrent avoir l’occasion d’une golden shower sur le Commandant en chef.

Nous ne pouvons pas blâmer le reste du monde de vouloir nous éviter. Après tout, le comportement de notre pays – comme la construction de murs, l’interdiction des musulmans, le refoulement de touristes qui utilisent une application gay et la détention d’enfants et de vieilles dames dans les aéroports – envoie un message fort au reste du monde: Ne venez pas! Il semble que ce message soit entendu.