Tunisie homosexualité
Tunisie homosexualité

La Tunisie condamne deux hommes à huit mois de prison pour homosexualité malgré des tests anaux négatifs

This post is also available in: English

Le 10 mars, un tribunal de Sousse dans l’est de la Tunisie a condamné deux jeunes hommes à huit mois de prison pour homosexualité.

La sodomie est illégale en Tunisie et punie d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à trois ans.

Le verdict de la cour vient après un test anal qui n’a trouvé aucune preuve de comportement homosexuel, selon Kapitalis.

La Tunisie a une politique consistant à utiliser des examens anaux forcés pour enquêter sur des accusations d’homosexualité. Cette pratique a été condamnée par l’ONU et de nombreux groupes de défense des droits humains.

Les deux hommes ont l’intention de faire appel de la décision du tribunal.

Traduction: Christophe Martet