‘Twin Peaks’: David Duchovny reprend son rôle de l’agent Denise Bryson (mais est-ce une bonne idée?)

This post is also available in: English

David Duchovny va reprendre son rôle de Denise Bryson dans le prochain retour de la série Twin Peaks par David Lynch, selon Entertainment Weekly.

Au début du début des années 90, dans la série culte entre le soap opera et les hallucinations collectives, David Duchovny (X Files) joue un personnage qui travaille avec le personnage de l’agent Dale Cooper, joué par Kyle MacLachlan. Fait intéressant, le personnage de Duchovny n’était pas tant une femme trans qu’un homme hétéro qui aimait simplement s’habiller en vêtements féminins. «J’ai découvert que porter des vêtements pour femmes m’a assouvi», confie Denise à l’agent Cooper de MacLachan lors du premier des trois épisodes où elle intervient.

Dans une autre scène, Dale Cooper suppose que Denise ne serait pas attirée par les femmes – jusqu’à ce que Denise lui réponde: « Je peux porter une robe, mais je mets encore ma culotte sur une jambe à la fois, si vous voyez ce que je veux dire; » C’était assurément un portrait trouble et conflictuel. (Non, nous ne savons pas vraiment ce que cela veut dire).

Il y a quelques années, Duchovny a parlé à The Advocate de son lien avec le personnage de télévision des années 90:

Je n’y ai vraiment pas pensé à en terme de sexualité, parce qu’il ne semblait pas que c’était le sujet. J’ai pensé: Qu’y a-t-il dans une femme qu’un homme voudrait être? Il y a un certain type d’expressivité qui est autorisé aux femmes dans la société, tandis que les hommes sont traditionnellement fermés, alors j’ai pensé, Eh bien, c’est probablement ce qu’il est – il veut juste être expressif. C’est ce que j’ai compris du personnage.

Le portrait n’a pas très bien vieilli à bien des égards, mais il y a quelques belles choses en elle. Denise Bryson est représentée comme un agent brillant et hautement compétente. Et bien que l’agent Cooper soit surpris par l’apparence de Denise au début (Cooper l’a d’abord connue comme Dennis), l’agent héroïque et au cœur pur arrive rapidement à l’accepter (bien qu’il se trompe parfois avec le nom et les pronoms).

La série originale a 25 ans et en l’analysant rétrospectivement, il semble que Lynch et les producteurs n’ont pas vraiment compris la différence entre être trans et être un travesti. C’est un portrait confus, c’est sûr.

Mais qu’en est-il aujourd’hui? Nous avons fait d’énormes progrès dans les droits des personnes trans (bien que nous ayons encore du chemin à parcourir), et le choix d’un homme cis pour jouer une femme trans – si c’est maintenant ainsi que Denise est dépeinte – pourrait bien ne pas satisfaire le public.

Traduction: Christophe Martet