hiv russia HIV in Russia is on the rise
hiv russia HIV in Russia is on the rise

Nouvelles du monde: Le VIH en hausse en Russie, les rafles anti-LGBT dans le monde, le prix élevé de l’homophobie

This post is also available in: English Español

Chaque mois, nous examinons des infos du monde entier grâce à Equal Eyes, une source d’informations produite en collaboration avec l’Onusida et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida. Ce mois-ci, nous nous penchons sur la hausse inquiétante du VIH en Russie et les rafles anti-gay dans le monde entier. Nous voyons aussi le coût financier de l’homophobie et plus encore!

Le VIH en hausse en Russie

new HIV vaccine

Le responsable du Centre Fédéral Russe du sida, Vadim Pokrovskiy, continue à alerter sur la progression de l’épidémie de VIH — 100 000 nouvelles infections ont été dénombrées en 2016. Pokrovskiy et d’autres experts affirment que l’homophobie, une « image négative » des usagers de drogue, et le refus des officiels d’admettre qu’il y a un problème empêche le pays d’adopter des politiques de prévention et de traitement.

Le Royaume-Uni s’engage contre les thérapies de conversion

Treize organisations de psychologie britannique, y compris la NHS anglaise et la NHS écossaise, ont publié un memorandum contre les thérapies de conversion pour l’identité de genre et l’orientation sexuelle. Et en réponse à l’article de Buzzfeed sur la thérapie par électro-chocs, le UK Royal College of Psychiatrists a publié un communiqué historique reconnaissant l’utilisation de thérapies averses pour traiter l’homosexualité jusque dans les années 70. S’excusant pour les « dommages » commis par ces soins « hautement non-éthiques », le communiqué ajoute:

« Nous ne pouvons pas réécrire l’histoire, mais nous pouvons être très clairs sur un point: aujourd’hui, nos portes sont ouvertes, et nous nous battrons passionnément pour les principes d’égalité et de diversité . »

Les rafles anti-LGBT sont de plus en plus nombreuses dans le monde

chechnya anti-lgbtq purge restarted

Alors que beaucoup d’officiels dans de nombreuses parties du monde continuent à s’en prendre auxles personnes LGBT, le journaliste Max Bearak décrit la « vague croissante et globale » de « rafles » et d’arrestations, qui semblent suivre généralement la même séquence d’événements.

Pendant ce temps, la police du Burundi a annoncé une « chasse » visant les gays. En Biélorussie, des témoins oculaires affirment que la police mène des raids sur les clubs gays et note les noms de personnes suspectées d’être homosexuelles. Et au Tadjikistan, un journal officiel du Procureur général a déclaré que pour protéger la jeunesse les autorités ont créé un « registre » de plus de 300 personnes LGBT.

Les pays homophobes sont handicapés d’un point de vue économique

Selon les auteurs de Standards of Conduct for Business, basés en Inde, le secteur privé pourrait devenir un vecteur de changement en soutenant les droits humains LGBTI. En Afrique du Sud, l’écrivain Kholekile Mnisi affirme que les pays qui ignorent les discriminations institutionnelles et l’homophobie passent à côté des bénéfices économiques dont profitent les pays qui se sont mis au « capitalisme rose ».

Inclure les personnes trans ne signifie pas exclure les autres groupes

transgender women turned away 01

Au Royaume-Uni, certains militants tentent de réconcilier les mouvements féministes et trans. Le travail pour tenter d’inclure les personnes intersexe, trans, et non-binaires en n’utilisant plus certains mots genrés – comme « personnes enceintes » plutôt que « femmes enceintes », est perçu par certain.e.s comme une volonté d’effacer les femmes. Un incident qui s’est déroulé récemment au Canada a mis en lumière un autre aspect du débat lorsqu’un spa uniquement féminin a mis en place une politique dite de « pas de parties génitales masculines » et a ce faisant causé un gros scandale.

Dans un édito, Mawethu Nkosana Nkolomba, un chercheur au Human Rights Insitute of South Africa (HURISA), évoque l’importance d’inclure les personnes trans et non-binaires dans la recherche sur les violences basées sur le genre et a invité les militant.e.s, la société civile et les gouvernants à « créer des espaces pour des discussions difficiles ».

Pendant ce temps, Ruth Hunt, directrice exécutive de Stonewall, a invité à reconnaître les points communs entre les mouvements, indiquant:

« Nous vivons dans une société où, malheureusement, la sécurité des femmes n’est pas garantie. Mais ce n’est pas la faute des personnes trans, qui sont souvent en danger elles-mêmes. On ne peut pas en faire des bouc-émissaires ou une diversion des vrais problèmes. Leur accorder des droits n’autorise pas les hommes violents à être violents. »

L’éducation sexuelle devrait inclure les personnes LGBT

teen boys prep

Le ministre de l’Education du Paraguay a annoncé une interdiction de tout support sur « l’idéologie du genre » dans les écoles publiques, affirmant que le gouvernement ne reconnaît que les « valeurs traditionnelles » et la « famille traditionnelle ».

En Ouganda, le ministère de la Santé a refusé de soutenir les nouveaux principes d’éducation sexuelle développés par la division de santé reproductive du pays, au motif qu’ils encourageraient la promiscuité. De leur côté, les responsables religieux de Namibie s’opposent à un projet du ministère de l’Education qui comprendraient une éducation sexuelle étendue. Le ministère affirme que toutes les informations conviendront à tous les âges, bien qu’elles couvrent des sujets comme la santé sexuelle, l’inceste et le viol.

Un étudiant brésilien a été suspendu et interdit de réinscription l’année suivante pour s’être opposé à l’interdiction de l’éducation sexuelle, « l’idéologie du genre » et au militantisme LGBT dans les classes par son université. Au Royaume-Uni, Emily Bashforth a écrit sur les vertus d’une éducation sexuelle inclusive pour créer un environnement plus sûr pour les personnes LGBTQ+ dans les milieux scolaires.

Un regard sur le genre et la modegenderless kei

Au Liban, une université a tenu le premier « queer fashion show », pour mettre en avant la fluidité du genre et l’égalité des genres. La première mannequin grandes tailles transgenre indienne, Mona Veronica Campbell, a évoqué le fait d’être devenue une célébrité du jour au lendemain dans le milieu de la mode indienne.  Le/La top model intersexe belge Hanne Gaby Odiele a discuté de son coming-out intersexe avec Gay Star News.

L’homophobie aux Etats-Unis a un impact sur les homos dans le monde entier

Les militants africains craignent que la rhétorique et les lois anti-LGBT aux Etats-Unis aient des répercussions sur leur travail chez eux. Dans la Chambre des communes britannique, des personnalités politiques de plusieurs partis se sont fait l’écho de ces inquiétudes. Ils ont invité le Royaume-Uni à travailler avec des pays sur la même longueur d’onde afin de remplir le vide sur les questions d’égalité LGBT.

La Lituanie et la Roumanie tentent de définir le mariage comme étant « un homme, une femme »

Australia marriage equality decline

Le Parlement Lituanien a adopté une « loi pour renforcer les familles » qui définit la famille comme « un accord libre entre un homme et une femme ». La loi a pour objectif d’établir de nouvelles politiques familiales. Mais la principale association LGBT s’oppose à cette définition et estime que toutes les familles lituaniennes devraient être reconnues quel que soit le statut marital.

Alors que la Roumanie se prépare à un référendum pour modifier la Constitution afin de redéfinir le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme, des centaines de personnes se sont réunies pour soutenir la mise en place de partenariats civils pour les couples gays et hétérosexuelle. Pour les militants, l’amendement constitutionnel va détruire  des décennies de travail pour l’égalité  dans le pays.

 

Les agressions sexuelles à Hollywood ne sont pas qu’un problème hétéro

harvey weinstein sexual assault

La vague d’accusation contre le magnat du divertissement Harvey Weinstein a causé un tsunami sur les réseaux sociaux lorsque les femmes se sont jointes au choeur du #Metoo et ont attiré l’attention sur cette épidémie de harcèlement sexuel, d’agression et de viol. Les femmes bies, trans et queer et les hommes gays et bis ont ajouté leur voix pour décrire la pression unique et partagée que la communauté LGBT subit dans des situations d’agression sexuelle.


Equal Eyes, UNAIDS, logo, news, rainbow, LGBT, LGBTQIAA, LGBTQ, queer, gay, lesbian, bisexual, transgender
Hornet attire l’attention sur les problèmes globaux pour les personnes gays, lesbiennes, bisexuelles, trans et intersexe. Notre partenariat avec Equal Eyes, entre dans ce cadre. Pour plus d’infos, rendez vous sur leur site: Equal-Eyes.org

Image de une par AndreyPopov via iStock