Violet Chachki. Photo: Xavier Héraud
Violet Chachki. Photo: Xavier Héraud

Violet Chachki accuse Le Dépôt de l’avoir virée parce que pas assez « masculin », ses fans passent à l’attaque

This post is also available in: English

Tempête sur le Dépôt. Sur Twitter, Jason Dardo, plus connu sous le nom de Violet Chachki, accuse le plus grand sex-club parisien de l’avoir éjecté manu militari parce que pas assez masculin.

Le gagnant de la saison 7 de RuPaul’s Drag Race, à Paris pour la Fashion Week a posté deux tweets cette nuit vers 4h du matin. « Je viens de me faire sortir manu militari du Dépôt à Paris parce que je n’avais pas l’air assez masculin. Je suis sous le choc et dégoûté. Que les Français aillent se faire foutre », dit-il d’abord, avant dans un deuxième tweet d’inciter ses fans – Ils sont plus de 160 000 à la suivre – à faire connaître leur mécontentement auprès du club.

Dans la vidéo ci-dessous on peut voir et entendre Violet Chachki négocier âprement avec la sécurité du club pour récupérer sa veste:

Contacté par Alexander Kacala d’Hornet, Violet Chachki détaille ce qui s’est passé:

« J’étais venu voir trois amis qui faisaient des performances ou qui étaient DJ. Je n’étais pas en drag mais je portais du maquillage. Là bas, j’ai rencontré quelqu’un qui avait aussi du maquillage mais qui avait clairement un corps d’homme, tout en étant très féminin. Nous avons essayé d’aller en bas, où se trouve la partie cruising du club, mais genre quatre mecs nous ont sauté dessus et nous ont fait sortir de force du lieu »

Les fans de Violet Chachki s’en prennent à la page facebook du Dépôt

Colère des fans. Depuis cette nuit, ils et elles s’en prennent donc à la page Facebook du Dépôt, qui se retrouve inondée de dizaines de messages scandalisés et de mauvaises notes. Les internautes dénoncent la  discrimination à l’égard des hommes efféminés ou appellent au boycott du lieu.

Voici le commentaire outré d’une drag-queen parisienne, Mirage: « Jarter Violet Chachki, l’une des Drag Queens, gagnante de Rupaul’s Drag Race les plus connues, PARCE QU’ELLE ETAIT TROP FEMININE, alors qu’un défilé inclusif se produisait à l’intérieur, est complètement IMPENSABLE et INDIGNE d’un lieu qui se prétend « Gay ». Aucune Queen parisienne ne viendra plus jamais dans votre lieu. Votre culture Masc4Masc et vous vous êtes FINIS. »

Certains habitués du club, ont manifesté leur surprise devant l’incident, vu qu’hier soir, c’était la soirée queer La Toilette, qui organisait notamment un défilé inclusif. D’autres pointent une story publiée sur Instagram où l’on pouvait voir Violet sur un sling – donc au sous-sol – rire avec un autre homme, ce qui prouve qu’elle a quand même eu accès, ne serait qu’un moment, à l’espace cruising.

Sur l’event de l’événement le club prévenait que l’accès au cruising ne serait accessible qu’aux « garçons ». Quelqu’un aura-t-il interprété la consigne trop strictement? Contactés par message et/ou par SMS les responsables de la soirée ou du lieu n’ont pas répondu à nos sollicitations.

Photo par Xavier Héraud