policier gay assassiné
policier gay assassiné

Propos homophobes contre Xavier Jugelé: Le ministre de l’Intérieur saisit la justice et reçoit l’association LGBT Flag!

Vendredi 28 avril, le ministre de l’Intérieur, Matthias Fekl, a reçu une délégation de l’association Flag !, composée de Mickaël Bucheron, président, Alain Parmentier, vice-président et Gregory Tessel, secrétaire. Cette rencontre intervenait une semaine après l’assassinat sur les Champs-Elysées de Xavier Jugelé, membre de l’association.

Lors de l’hommage national, le mardi 25 avril, son compagnon avait prononcé un discours unanimement salué pour sa dignité et son humanité.

Cependant, quelques commentaires haineux avaient surgi sur internet dès l’annonce de la mort du policier et le ministre avait annoncé le 25 avril qu’il avait saisit la justice après les propos homophobes à l’encontre du policier tué. En effet, un internaute écrivant sur le pseudo de « Ernest Manurhin » avait écrit: « Bonne nouvelle, le flic assassiné hier était en fait une grosse jacquette (…) »  Son identité a été découverte. Il s’agit de Pierre-Marie Payet, 31 ans, amiénois d’origine réunionnaise et fils d’un conseiller FN en Picardie entre 1998 et 2004. Cet ancien rapeur est connu pour sa haine des homosexuels et a déjà été condamné à de la prison ferme pour « injure publique et provocation à la haine raciale » en 2014.

Le ministre de l’Intérieur Matthias Fekl a saisi le procureur de la République car il a souhaité que ces commentaires ignobles et intolérables ne restent pas impunis, a déclaré le porte-parole du ministère, Pierre-Henry Brandet. La justice a été saisie pour « apologie de crimes » et « provocation à la haine et à la violence en raison de l’orientation sexuelle ». Ces attaques homophobes avaient déjà fait l’objet de signalements auprès de la plate-forme Pharos (Plateforme d’Harmonisation, d’Analyse, de Recoupement et d’Orientation des Signalements), qui permet de signaler en ligne les contenus et comportements illicites de l’internet et de déboucher, le cas échéant, sur des poursuites judiciaires.

 

La plate-forme Pharos a d’ailleurs été au cœur des discussions entre le ministre et la délégation de Flag! Autre point à l’ordre du jour, la prochaine conférence de l’association européenne des policiers gays (EGPA) qui se tiendra à Paris en 2018 ainsi que la lutte contre les discriminations homophobes et transphobes tant au sein des forces de l’ordre qu’en dehors.

 

(Image via ministère de l’Intérieur)

(Visited 745 times, 1 visits today)