Selon une association de psys la « masculinité traditionnelle » fait du mal aux garçons et aux hommes

This post is also available in: English

La « masculinité » n’est sans doute pas un concept facile à définir, mais l’American Psychological Association (APA) — qui est la plus grande association scientifique et professionnelle des psychothérapeutes aux Etats-Unis — affirme aujourd’hui qu’inculquer les idées de « masculinité traditionnelle » aux garçons et aux hommes fait du mal à leur santé psychologique et à la société tout entière.

Il y a quelques mois, l’APA a publié un document de 36 pages intitulé: « Lignes directrices de l’APA pour la pratique psychologique avec les garçons et les hommes ». Ce document et cette étude sont mises en avant dans le dernier numéro du magazine Monitor on Psychology.

Vous connaissez peut-être le concept de « masculinité traditionnelle » sous le nom plus courant de « masculinité toxique » — en gros, l’idée que les garçons et les hommes devraient supprimer toute émotion, ne devraient jamais apparaître faible et devraient avoir l’air aventureux, prendre des risques voire être violent quand « nécessaire ».

Selon les recherches de l’APA, cette « masculinité traditionnelle » limite en fait le développement psychologique, mène à des conflits et peut même « influencer de manière négative la santé mentale et la santé physique. »

Cette « masculinité traditionnelle » (ou « masculinité toxique ») se retrouve chez les garçons et les hommes les plus agressifs ou dans la misogynie et l’homophobie. En clair, ces notions de masculinité, « peuvent pousser les garçons à investir beaucoup d’énergie dans des comportements disruptifs comme le harcèlement, en particulier à l’égard des homosexuels ou le harcèlement sexuel, plutôt que dans des activités académiques ou extra-scolaires. »

traditional masculinity 2

Cela, bien sûr, a de sérieuses conséquences pour tout le monde. Jetez un œil à ces statistiques concernant les hommes: les hommes ont quatre fois plus de chances de mourir d’un suicide (c’est une statistique mondiale); les hommes ont le plus de chances d’être arrêtés et accusés de violence domestique ; et les hommes commettent environ 90% des homicides (un chiffre américain).

Donc, assez avec cette « masculinité toxique »!

Elevons plutôt nos enfants et soutenons les hommes qui traitent tout le monde, tous genres et orientations confondus, comme des être humains. Notre vie sur Terre en dépend.