bolsonaro hate teaser
bolsonaro hate teaser

Brésil: La haine homophobe s’est répandue sur les réseaux sociaux dès la nuit suivant l’élection de Bolsonaro

This post is also available in: Español Português

Après l’élection de Jair Bolsonaro à la tête du Brésil, la peur s’est installée dans les réseaux sociaux pour les personnes LGBT. Une série de reportages ont inondé les réseaux démontrant la force gagnée par le fascisme en alimentant les réactions de haine et les menaces homophobes émanant des électeurs du candidat qui assumera la présidence de la république à compter du 1er janvier 2019.

Outre les menaces et les agressions signalée dans tous les États du pays, nous avons trouvé plusieurs profils dans des applications de rencontres gay sur lesquels figurent des menaces de tuer des homosexuels.

Ce qu’on a pu voir rien que la nuit dernière:

Medo

Les utilisateurs de Hornet ont dénoncé ce profil dans lequel un utilisateur présumé menace d’exterminer les gays qui utilisent l’application. Un avertissement à tous pour faire attention lors de rencontres. Le profil a déjà été rapporté et n’est plus sur les ondes.

Cet utilisateur dit que les femmes sont « mauvaises » et pointe une arme à feu sur l’image. Également signalé par d’autres utilisateurs, le profil est déjà désactivé.

Ici, une femme crée un groupe Whatsapp pour organiser un groupe d’extermination contre les gays et les lesbiennes. Elle dit que « un bon gay est un gay mort » et que l’homophobie au Brésil n’est plus pénalisée et qu’il faut donc « nettoyer ».

medo

Dans cette image, nous voyons un message de menace adressé aux utilisateurs d’une autre application.

Medo

Enfin, cet utilisateur Facebook utilise le nom de Dieu pour transmettre son message haineux.

Ce sont les personnes qui ont voté et mis au pouvoir le président qui gouvernera le Brésil dans les 4 prochaines années. Le moment est venu d’unir et de lutter contre l’homophobie en dénonçant toujours les criminels et en rendant compte de leurs actes!

(Visited 277 times, 1 visits today)