Brésil: Bolsonaro veut retirer toute « promotion de l’idéologie du genre » des manuels scolaires

Brésil: Bolsonaro veut retirer toute « promotion de l’idéologie du genre » des manuels scolaires

Be first to like this.

This post is also available in: English Español

Le dernier méfait en date de l’ »homophobe et fier de l’être » Jair Bolsonaro, le nouveau président du Brésil, est d’effacer toute référence au féminisme, à l’homosexualité, aux violences contre les femmes et à tous les sujets qu’il juge faire partie de « l’idéologie gauchiste » des manuels scolaires du pays. Cela fait écho à un discours du ministre de l’Education Ricardo Velez Rodriguez, qui a promis de mettre fin à « la promotion agressive de l’idéologie du genre » dans les livres scolaires brésiliens.

En Janvier, après la prise de fonction de Bolsonaro, le ministère de l’Education a démantelé son département de la diversité et a transmis de nouvelles consignes aux éditeurs de manuels scolaires, en leur demandant d’éliminer toute référence au sexisme et à la violence en fonction du genre.

Bolsonaro serre la main du ministre de l’Education Ricardo Velez Rodriguez (photo AP / Eraldo Peres)

Selon Associated Press, Bolsonaro s’est penché sur l’examen de fin de lycée de l’an dernier et a trouvé une question sur l’histoire LGBT locale et il a promis de surveiller à l’avenir le contenu de l’examen et d’éliminer toute question sur les mouvements LGBT ou sur le genre.

« Ne vous inquiétez pas, il n’y aura plus de question de ce genre », a-t-il dit dans une vidéo.

L’AP signale que les professeurs et autres professionnels de l’Education sont en colère après cette purge des sujets dans les manuels scolaires. « Cela n’a pas de sens », déclare à l’AP le président d’un syndicat d’enseignants. « Nous attendons toujours de voir, commen en pratique, tout cela va se passer. »

Bolsonaro a également annoncé que l’armée pourrait prendre le contrôle de certaines écoles publiques.

Ecoliers brésiliens par Eraldo Peres / Photo Agencia

La veille de son investitture, Bolsonaro a affirmé sur Twitter son intention de « combattre les déchets marxistes répandus dans institutions scolaires ».

 

Related Stories

Drag Race: une version espagnole est confirmée!
Reboot de "Queer as folk", c'est parti
Ursula von der Leyen prend position sur les questions LGBT
Dix chansons qu'on aimerait voir en lipsync dans un Drag Race France
Quantcast