Canular homophobe: C8 définitivement condamnée à une amende de 3 millions d’euros

Canular homophobe: C8 définitivement condamnée à une amende de 3 millions d’euros

Be first to like this.

Le groupe Canal +, propriétaire de la chaîne C8 demandait au Conseil d’Etat d’annuler l’amende de 3 millions d’euros que lui avait infligé le CSA après la diffusion d’un canular homophobe le 18 mai 2017 dans l’émission Touche pas à mon poste. Hier, 29 septembre la plus haute cour administrative française a rejeté la demande du groupe appartenant au milliardaire Vincent Bolloré.

Voici en quoi consistait le fameux canular, décrit à l’époque sur Yagg:

« L’animateur [Cyril Hanouna] a fait passer l’annonce suivante sur le site Vivastreet : « Bonjour, je me présente, Jean-José, 1,85m, très sportif et super bien monté. Cherche relation courte ou longue selon feeling, bisexuel, je vous invite à déjeuner, et qui sait, peut-être qu’après je vous dégusterai. PS : j’aime quand on m’insulte. » Il accompagné l’annonce d’une photo suggestive et d’un numéro de téléphone.

Les personnes qui ont appelé le numéro se sont retrouvées à l’antenne, sans le savoir. Cyril Hanouna s’est ensuite lancé dans des dialogues graveleux, en imitant ce qu’il pense être un homosexuel maniéré. Si Matthieu Delormeau, cible régulière des blagues homophobes de l’animateur semble souvent mal à l’aise, le reste du plateau dit de bon coeur. »

Amende record
Suite à cette séquence, le CSA avait été saisi plus de 45 000 fois. « L’animateur a, tout au long de cette séquence, eu recours à de nombreux clichés et attitudes stéréotypées sur les personnes homosexuelles. Le CSA a estimé qu’en diffusant cette séquence, la société C8 a gravement méconnu le principe de respect de la vie privée, ainsi que son obligation de lutter contre les discriminations », avaient réagi les sages du Conseil en infligeant cette amende record à la chaîne.

Au lendemain de l’émission, un bénévole du Refuge avait affirmé avoir recueilli le témoignage d’une des victimes du canular, qui lui aurait affirmé que la séquence avait eu de graves conséquences pour lui. Le président du Refuge, Nicolas Noguier, avait par la suite reconnu que le bénévole avait inventé cette histoire. La chaîne C8 se basait notamment sur ce mensonge pour demander l’annulation de son amende. Le Conseil d’Etat l’a débouté en affirmant que le CSA l’avait condamné sur la base de ce qui avait été diffusé dans l’émission et non sur ses conséquences réelles ou non.

 

 

Related Stories

"Manoukian est une grosse tarlouze": L'amicale des jeunes du Refuge saisit le CSA après les propos de Joey Starr
Canular homophobe de Cyril Hanouna: Le CSA inflige une amende de 3 millions d'euros à la chaîne C8
Le CSA saisi de très nombreuses plaintes après une nouvelle séquence homophobe d'Hanouna
PSA, SFR, Chanel, de nombreux annonceurs lâchent TPMP après la séquence homophobe d'Hanouna
Quantcast