Christophe Beaugrand dénonce les propos homophobes dont il est victime

Christophe Beaugrand dénonce les propos homophobes dont il est victime

Be first to like this.

Alors qu’il appelait à faire des dons au Sidaction ce week-end, Christophe Beaugrand a une nouvelle fois reçu des messages homophobes. L’animateur de TF1 (Secret Story, notamment) a décidé d’en partager un sur Twitter et sur Facebook, où il est suivi par des centaines de milliers de personnes. Le message en question a lui été envoyé sur Facebook.

Attention, ça pique les yeux (en version légèrement corrigée):

« Pauvre mec tu n’es qu’une merde et un PD d’homo, un PD de putain d’homo, les homosexuels iront en enfer avec le diable, eh oui « 

 

A quelqu’un qui s’interroge sur l’interêt de publier ce genre de propos, l’animateur rétorque sur Twitter: « Justement pour que les gens prennent conscience que l’homophobie crasse violente pernicieuse existe toujours. Pour qu’on ne nous dise pas qu’on se victimise pour rien. Pour que tout le monde voit ça, écrit noir sur blanc. Pour que la honte change de camp. »

Il insiste: « Ce n’est pas pour que les cons s’amendent. C’est pour que les autres comprennent et se scandalisent. Qu’ils aient conscience de ce qui se passe ».

Il a précisé que le profil Facebook qui a écrit le commentaire était celui d’une femme.

Christophe Beaugrand n’indique pas en revanche s’il compte porter plainte.

L’animateur de 40 ans s’est fait connaître en co-animant le Set, le talk show de Pink TV entre 2004 et 2006. En 2007, il rejoint le groupe Canal +, dont il partira trois ans plus tard pour rejoindre le groupe TF1, où il anime depuis de nombreux programmes, dont Secret Story. On peut aussi l’entendre dans les Grosses Têtes sur RTL.

Comme beaucoup de personnalités ouvertement gays, il reçoit régulièrement des messages homophobes sur les réseaux sociaux.

 

Related Stories

Rencontre avec Koueton, créateur de l'Agenda AfterWork, un rendez-vous pro et convivial pour les personnes Afro-LGBT
Tout ce que vous devez savoir sur le traitement comme prévention (Tasp) sans avoir osé le demander
"And just like that...": la suite de Sex and the city vaut-elle le coup?
Aujourd'hui 17 mai, c'est la journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie!
Quantcast