Les couples homos brésiliens précipitent leur mariage avant l’intronisation de Bolsonaro

This post is also available in: English

Le 28 octobre dernier, Jair Bolsonaro, un homme qui « préfèrerait avoir un fils mort qu’un fils gay », a été élu président du Brésil. Le mariage a été ouvert aux couples de même sexe dans le pays en 2011 et la communauté LGBT craint que l’égalité des droits soit remise en cause. Conséquence: on signale une augmentation des mariages entre hommes et entre femmes avant la prise de fonction de Bolsonaro le 1er janvier prochain.

Le magazine latino-américain Al Día s’est entretenu avec des gays et des lesbiennes au Brésil. Beaucoup de couples ont abandonné leur projet d’une cérémonie bien organisée au profit d’un mariage rapide, craignant que le gouvernement revienne sur le mariage. Une femme, une designer du nom de Wellington Pereti, affirme ainsi à propos d’elle et de sa compagne: « Nous vivons ensemble depuis huit ans, mais nous n’avons jamais officialisé notre relation. Nous possédons une maison, une voiture et un compte en banque commun, et nous pouvons perdre tout ce que nous avons gagné ces huit dernières années. »

C’est une décision de la Cour Suprême du Brésil qui a permis d’ouvrir le mariage en 2011 et ce droit a ensuite été garanti par une résolution du Conseil national de la Justice en 2013. Mais selon un juriste expert, qui préside la Commission sexe et diversité des gens de l’ordre des avocats du Brésil, cette résolution n’est pas juridiquement contraignante et pourrait être annulée par le parlement brésilien.

Selon une chercheuse, Maria Berenice Dias, il y a eu une recommandation publique enjoignant les couples gays et lesbiens à se marier avant l’arrivée du nouveau gouvernement en 2019.

gay marriages in brazil bolsonaro

Selon un notaire, à Sao Paulo, le nombre de mariages gays au Brésil en décembre sera multiplié par quatre par rapport aux mois précédents.

D’autres experts estiment que cette recommandation est un peu prématurée et qu’interdire les mariages des couples de même sexe au Brésil ne sera pas si simple. Comme le dit un avocat local: « Il y a une incertitude juridique sur le sujet, mais le mariage gay est maintenant un fait social établi. »

gay marriages in brazil 2

En dehors des mariages des couples de même sexe au Brésil, le plus inquiétant est peut-être la violence que l’arrivée au pouvoir de Bolsonara pourrait engendrer. Al Dia, cite le Bahia Gay Group, selon qui 445 personnes sont mortes l’an dernier en raison de l’homophobie, que ce soit de leurs propres mains ou suite à une agression. Cela fait un mort toutes les 19 heures.

Lors de la première année de la président de Donald Trump aux Etats-Unis — un homme à qui Bolsonaro est souvent comparé — les crimes de haine ont augmenté de 17% selon le FBI.

Comments are closed.