« Je suis bien content pour ces pédés-là »: le dérapage hors-antenne d’un présentateur de W9

« Je suis bien content pour ces pédés-là »: le dérapage hors-antenne d’un présentateur de W9

Be first to like this.

Selon Ozap, les propos n’ont pas été diffusés à l’antenne, mais la séquence s’est tout de même retrouvée sur les réseaux sociaux. On peut y voir le commentateur sportif Denis Balbir tenir des propos homophobes après le match opposant Marseille et Leipzig diffusé par la chaîne W9, qui fait partie du groupe M6.

« Je suis bien content pour ces pédés-là… arrogants au match aller, comme ils étaient sûrs de gagner. Enfoirés! », lance-t-il à l’autre commentateur.

L’association l’Amicale des jeunes du Refuge condamne ces propos en ces termes:

« L’homophobie dans le monde du football semble prendre place à tous les étages. Joueurs, supporters, entraineurs et maintenant les présentateurs commentateurs sportif. Une gangrène généralisée qui n’est pas prête de guérir. »

Dans un communiqué, la chaîne W9 a annoncé la suspension à titre conservatoire (de la présentation de l’Europa League) du présentateur.

« La chaîne tient à rappeler que le respect de l’adversaire s’impose en toutes circonstances », peut-on lire dans le communiqué, qui précise que Denis Balbir a présenté ses excuses (ci-dessous). L’homophobie n’est pas mentionnée.

La ministre des Sports, Laura Flessel salue la décision de W9 et rappelle que les « propos homophobes, même hors antenne, sont condamnables. »

Les propos n’ayant pas été diffusés à l’antenne, leur origine n’est pas encore claire. 20 minutes dit avoir contacté la personne qui a mis la séquence en ligne, mais cette dernière ne s’a pas répondu.

Related Stories

Rugby: Mathieu Bastareaud risque d'être sanctionné pour avoir traité un adversaire de "pédé"
Les chants homophobes dans les stades? Du "folklore", selon la présidente de la Ligue de foot
Le député Luc Carvounas porte plainte après des propos homophobes sur Twitter
"Manoukian est une grosse tarlouze": L'amicale des jeunes du Refuge saisit le CSA après les propos de Joey Starr
Quantcast