La vie et l’œuvre du cinéaste queer Derek Jarman sur France Culture

Connaissez-vous le cinéaste anglais underground Derek Jarman, mort du sida en 1994? Que la réponse soit positive et négative, vous aurez sans doute plaisir à écouter le documentaire de Didier Roth-Bettoni, diffusé ce samedi 1er décembre sur France Culture.

Ses deux plus célèbres films sans doute son premier, Sebastiane (photo), une relecture gay du mythe catholique de Saint Sébastien, tourné intégralement en… latin et Blue, son dernier long-métrage dont l’image n’est qu’un écran bleu du début à la fin, pour refléter la perte de sa vision dûe au sida.

L’actrice Tilda Swinton, qui fut sa muse, reste aujourd’hui l’une des meilleures ambassadrices de l’œuvre du cinéaste anglais.

On doit également à Jarman quelques vidéos emblématiques de la pop britannique, comme celle de Broken English et The Ballad of Lucy Jordan de Marianne Faithfull ou encore It’s a sin et Rent des Pet Shop Boys.

Auteur de L’homosexualité au cinéma, Didier Roth-Bettoni est également l’auteur d’un livre sur Derek Jarman, Sébastiane ou Saint Jarman, cinéaste queer et martyr (ErosOnyx Editions).

Une vie, une œuvre, samedi 1er décembre 15h00, sur France Culture. Un documentaire de Didier-Roth-Bettoni. Réalisation : Nathalie Battus. 60 mn.