franck riester
franck riester

Franck Riester, un ministre de la culture ouvertement gay

Le député Franck Riester a été nommé ministre de la culture ce matin, dans le cadre du remaniement gouvernemental. Il succède à Françoise Nyssen.

Membre du parti Agir – la droite constructive, ancien membre de l’UMP, il a fait son coming-out en 2011. «Mon homosexualité n’est pas un secret, expliquait-il alors dans un journal local, Le Pays Briard. Je partage ma vie avec mon ami depuis longtemps. Pour autant, je n’ai jamais fait étalage de ma vie privée et continuerai à agir de la même manière». Cette déclaration répondait à une pique d’un élu socialiste au Conseil municipal de Coulommiers, dont il était maire. Cela lui a valu le Prix Tolerentia 2011. Il a été réélu au premier tour lors de l’élection municipale suivante en 2014.

Engagé sur les questions LGBT, il fut en 2013 l’un des rares députés de droite à voter en faveur du mariage pour tous. 

Avant lui, il y a eu d’autres ministres de la culture ouvertement gay, Jean-Jacques Aillagon, Renaud Donnedieu de Vabres (outé en 2003 par le journaliste Guy Birenbaum), et Frédéric Mitterrand.

Photo: Xavier Héraud

(Visited 752 times, 1 visits today)