Franck Riester, un ministre de la culture ouvertement gay

Franck Riester, un ministre de la culture ouvertement gay

Be first to like this.

Le député Franck Riester a été nommé ministre de la culture ce matin, dans le cadre du remaniement gouvernemental. Il succède à Françoise Nyssen.

Membre du parti Agir – la droite constructive, ancien membre de l’UMP, il a fait son coming-out en 2011. «Mon homosexualité n’est pas un secret, expliquait-il alors dans un journal local, Le Pays Briard. Je partage ma vie avec mon ami depuis longtemps. Pour autant, je n’ai jamais fait étalage de ma vie privée et continuerai à agir de la même manière». Cette déclaration répondait à une pique d’un élu socialiste au Conseil municipal de Coulommiers, dont il était maire. Cela lui a valu le Prix Tolerentia 2011. Il a été réélu au premier tour lors de l’élection municipale suivante en 2014.

Engagé sur les questions LGBT, il fut en 2013 l’un des rares députés de droite à voter en faveur du mariage pour tous. 

Avant lui, il y a eu d’autres ministres de la culture ouvertement gay, Jean-Jacques Aillagon, Renaud Donnedieu de Vabres (outé en 2003 par le journaliste Guy Birenbaum), et Frédéric Mitterrand.

Photo: Xavier Héraud

Related Stories

"Pauvre France Décadente": deux associations portent plainte contre Nadine Morano pour ses propos homophobes
Christiane Taubira recevra le prix Tolerantia 2018
Edouard Philippe, le nouveau Premier ministre, s'était abstenu sur le mariage pour tous mais est opposé à la PMA
"Eugénisme", "nazisme": Tollé après les propos lesbophobes de Laurent Wauquiez sur la PMA
Quantcast