Toggle Menu
Le Gabon devient le 70ème pays à pénaliser l’homosexualité
Infos

Le Gabon devient le 70ème pays à pénaliser l’homosexualité

Written by Xavier Héraud on December 16, 2019
Be first to like this.

L’info date du 5 juillet dernier mais elle était passée inaperçue. Le Gabon a introduit dans son code pénal une disposition qui permet de condamner les personnes ayant des relations sexuelles avec une personne de même sexe à 6 mois de prison et 5 millions de Francs CFA d’amende (7622 euros). Ce petit pays d’Afrique Centrale, ancienne colonie française, devient le 70ème pays à pénaliser l’homosexualité.

Même si jusqu’ici l’homosexualité n’était pas condamnée, l’ambiance générale du pays n’était pas vraiment gay-friendly. Le site Gabon Review rapporte une affaire datant de 2013 où deux hommes avaient été arrêtés, suspectés de s’être mariés illégalement. Faute de disposition permettant de les condamner dans le code pénal, ils avaient été relâchés, au grand dam d’une partie de l’opinion publique.

Les relations sexuelles entre personnes de même sexe sont pénalisées 33 des 54 pays d’Afrique. En 2019, d’autres pays, comme le Botswana et l’Angola ont fait le chemin inverse en dépénalisant l’homosexualité.

En 2008, le Gabon avait d’ailleurs co-signé une déclaration à l’ONU appelant à la dépénalisation universelle de l’homosexualité.

« Au niveau global on peut constater une polarisation des tensions, a déclaré Lucas Ramon Mendos de l’Ilga à Reuters. Où les choses s’améliorent, il y a actuellement un momentum pour aller encore plus loin dans la bonne direction, et où les choses ne sont pas bonnes, on peut constater qu’elles s’empirent. »

 

Read more stories by just signing up

or Download the App to read the latest stories

Already a member? Log in
Français
  • English
  • Español
  • Português
  • ไทย
  • 繁體中文
Quantcast